Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 15:06

Milan (Milano en italien) fut fondée par les Etrusques sous le nom de Melpum puis conquise au début du Ve siècle avant notre ère par la tribu gauloise des Insubres qui rebaptisèrent la ville « Médiolanum (ville du milieu du pays).

1- Histoire d'eau :

On peut se demander pourquoi ils choisirent ce site ? La plupart des villes furent fondées en bord de mer, de lac ou près d'un fleuve ou d'une rivière importante. Ce qui n'est pas le cas de Milan. Le Pô traverse toute l'Italie du Nord, d'ouest en est, arrose Turin et bien d'autres villes mais pas Milan. Pour cette ville c'est un manque de Pô !

Lorsque les Romains firent la conquête de la ville en -222, les premiers, ils construisirent un canal pour amener l'eau de la rivière Seveso (au nord de Milan ; canal Vettabbia). D'autres canaux furent ensuite construits : le Naviglio Grande qui à partir de 1209 amena à Milan l'eau du Tessin (Ticino en italien, à l'ouest de Milan) , le Naviglio Martesana qui en 1497 amena l'eau de l'Adda (à l'est de Milan); la rivière Olona fut déviée et des liaisons furent établies entre les différentes sources d'approvisionnement en eau.

En outre, les « Navigli » servirent de canaux de navigation pour le transport des matériaux notamment les marbres du Val d'Ossola (Piémont) lors de la construction de la cathédrale (il duomo) commencée en 1386.

2 – Milan capitale de l'empire romain :

Placées comme elles étaient au centre de l'Italie du Nord, la cité de Milan et la Lombardie furent durant des siècles l'objet de beaucoup de convoitises, d'occupations, d'annexions...

Lors de combats entre les Insubres et les Romains qui eurent lieu en -223/-222, Virdumar le chef des Insubres fut tué de la main même du consul romain Marcus Marcellus. Les Romains s'emparèrent alors de Milan et de l'Italie du Nord. Profitant de l'invasion de la Gaule par Hannibal en -218, les tribus gauloises de la Cisalpine (l'Italie du Nord) s'allièrent une nouvelle fois contre Rome, mais sitôt Hannibal vaincu, les Romains redevenaient maîtres de la Gaule Cisalpine. Il y eut encore des combats des Gaulois cisalpins contre les Romains. Les Insubres pour leur part furent vaincus une dernière fois en -197. Les Romains fondèrent des villes, construisirent des routes, des monuments … et les Gaulois de la cisalpine se romanisèrent, ils reçurent la citoyenneté latine en -89 et la citoyenneté romaine en -49, c'est d'ailleurs à cette date que la Gaule cisalpine fit partie de l'Italie. Milan suivit alors la prospérité de Rome.

En 286 de notre ère, l'empereur Dioclétien partagea l'empire en 2 : l'empire romain d'Occident et l'empire romain d'Orient. Milan devint la capitale de l'empire romain d'Occident à la place de Rome et ce jusqu'à ce que l'empereur Honorius ne décide de prendre Ravenne comme capitale à la place de Milan en l'an 402.

Milan fut pillée par les Huns en l'an 452, envahit par les Ostrogoths en 539 qui rattachèrent la ville à un royaume Ostrogoth dont la capitale resta Ravenne et ce jusqu'en 569 date de l'invasion des Lombards, peuple germanique venu de la région de la Baltique et qui prirent Pavie pour capitale. Ce sont ces Lombards qui ont donné leur nom à la Lombardie.

En 774 Charlemagne mit fin au royaume Lombard et se fit couronner roi des Lombards avec la couronne de fer des rois lombards. Milan se trouva donc sous la domination du royaume carolingien jusqu'à ce que la ville tombe sous la coupe du Saint Empire romain germanique en l'an 952.

En 1026, Conrad II empereur germanique s'était lui aussi fait couronner avec la couronne des rois lombards comme roi d'Italie.

En l'an 1162, la ville de Milan fut rasée par les troupes de Frédéric Barberousse. Mais les Milanais à la tête d'une alliance lombarde furent vainqueurs de Barberousse le 29 mai 1176 à la bataille de Legnano (à 25 kms au nord-ouest de Milan) ce qui inspira à Verdi en 1849 l'opéra « la battaglia di Legnano ».

De 1263 à 1447, Milan fut au pouvoir des Visconti puis des Sforza de 1447 à 1535 mais avec une occupation française de 1499 à 1513 et de 1515 à 1525 (occupation commencée sous Louis XII et poursuivie sous François 1er).

Puis se furent les Espagnols qui occupèrent la Lombardie à partir de 1535, (Charles Quint se fit lui aussi couronner avec la couronne des rois lombards), jusqu'à ce que le traité d'Utrecht ne donne la Lombardie aux Autrichiens en 1713.

Toutes ces vicissitudes sont à situer dans le cadre d'une Italie qui depuis l'an 476 (chute de l'empire romain d'occident), n'eut plus d'unité et fut considérée comme « bien vacant et sans maître » et devint un des champs de bataille de l'Europe.

3 – Milan capitale de la République cisalpine

Celle-ci dura du 29 juin 1797 au 26 juillet 1802. Voir sur mon blog la fiche N° 43 (Les Républiques italiennes et leurs ancêtres)

4 – Milan capitale de la République italienne

Celle-ci succéda à la République cisalpine jusqu'à la proclamation du Royaume d'Italie (Regno Italico) le 17 mars 1805. Voir fiche N° 43

5 – Milan capitale du royaume d'Italie

C'est le 26 mai 1805 que Napoléon Bonaparte se fit couronner roi d'Italie dans la cathédrale de Milan, lui aussi avec la couronne lombarde. Pour la petite histoire, des coups de canons tirés pour célébrer l'événement firent tomber des verrières de la cathédrale. Celles-ci furent remplacées dès le XIXe siècle. Napoléon nomma, par décret du 6 juin 1805, son beau-fils (Eugène de Beauharnais) vice-roi d'Italie. C'est Eugène de Beauharnais qui assura le pouvoir sur place. Après la désastreuse campagne de Russie, la guerre reprit en Europe, l'Autriche envahit le royaume d'Italie. Eugène de Beauharnais fut d'abord vainqueur des Autrichiens à la bataille du Mincio le 8 février 1814 (le Mincio est un affluent du Pô qui part du lac de Garde et arrose Mantoue). Mais suite à la trahison de Murat roi de Naples qui s'était allié aux Autrichiens le 11 janvier 1814, à la première abdication de Napoléon le 6 avril 1814, Eugène de Beauharnais signa une capitulation à Mantoue le 23 avril 1814

6 – Milan capitale du royaume lombard-vénitien

François 1er empereur d'Autriche récupéra le titre de roi d'Italie et plaça son frère Rainier d'Autriche à la tête du royaume lombard-vénitien avec le titre de vice-roi. Les Milanais se soulevèrent du 18 au 22 mars 1848, chassèrent l'occupant autrichien et proclamèrent un gouvernement provisoire de Lombardie. Mais dès le début août les Autrichiens avaient repris la ville.

Il fallut attendre l'intervention de la France de Napoléon III pour que les Autrichiens soient vaincus (batailles de Magenta, Solférino, San Martino etc). C'est le 8 juin 1859 que Napoléon III et Victor-Emmanuel II firent leur entrée triomphale dans Milan. La Lombardie fut alors unie au royaume de Sardaigne (traité de Zurich des 10/11 novembre 1859) qui devint royaume d'Italie le 17 mars 1861. En 1866, Victor-Emmanuel II transféra sa capitale à Florence. Fils d'un boucher de Florence, il retrouvait sa ville natale, mais le savait-il ? Mystère.

La capitale du nouveau royaume d'Italie fut ensuite transférée à Rome en 1871.

7 – Milan capitale économique de l'Italie

Si Rome est la capitale politique de l'Italie, Milan en est incontestablement la capitale économique. L'agglomération compte plus de 7 millions d'habitants et les sièges sociaux de nombreuses sociétés italiennes comme Pirelli, Alpha Roméo, Campari, Telecom Italia, Mediobanca etc. Dès 1801, s'ouvrait à Milan la première bourse italienne. La bourse italienne est toujours à Milan, gérée depuis 1997 par la « Borsa italiana SpA » (Sté par Actions). Il faut dire que Milan est reliée à l'Europe du nord par le Saint Gothard et le Saint Bernard, la ville se trouve donc au centre d'un important nœud de communications nord-sud autant qu'est-ouest. La ville a été le lieu d'une exposition universelle en 1906, elle le sera à nouveau en 2015 (du 1er mai au 31 octobre). Milan est également renommée pour la mode et le design.

L'économie ne doit pas faire oublier l'attrait touristique de la ville qui mérite mieux que son renom caché par celui de Venise, Florence, Rome etc.

La cathédrale (Duomo) Santa Maria Nascente (N.D. De la Nativité) construite à l'emplacement d'une église du cinquième siècle dédiée à Sainte Marie Majeure, comporte 136 flèches plus de 2.000 statues, des vitraux remarquables … Il y a à Milan d'autres églises remarquables dont Santa Maria delle Grazie avec « la Cène » de Léonard de Vinci, de nombreux musées (dont la Pinacoteca di Brera), le château Sforza (Castello Sforzesco), la Scala, la galerie Victor-Emmanuel II …

Pour employer la terminologie d'un célèbre guide touristique, Milan vaut plus qu'un détour, carrément un séjour et ce d'autant qu'on a les grands lacs au nord (lac Majeur, lac de Lugano et lac de Côme), le lac de Garde, Vérone et Venise à l'est, l'admirable chartreuse de Pavie au sud, Turin à l'ouest...

Si la ville est bien située pour l'économie, elle l'est aussi pour l'attrait touristique.

J.D. 28 novembre 2013

Flèches de la cathédrale de Milan, photos Michèle Delisle avril 1994

Flèches de la cathédrale de Milan, photos Michèle Delisle avril 1994

couronne des rois lombards conservée à la cathédrale de Monza (Lombardie)

couronne des rois lombards conservée à la cathédrale de Monza (Lombardie)

Partager cet article

Repost 0
jean.delisle.over-blog.com - dans Italie Lombardie et Milan
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens