Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 09:03

Dans une boutique, j'ai trouvé une carte postale publiée par les éditions « Editor » et représentant « la journée de l'élégance à bicyclette » à Paris en juin 1942. Voir la photo en illustration qui montre 3 « élégantes » (on suppose les lauréates du concours).

Chacun est libre des pensées que cela peut lui inspirer. Mais ce qui peut poser problème c'est bien sûr le double contexte :

*celui de juin 1942

*celui de 2014 avec la sortie du livre d'Eric Zemmour : « le suicide français » chez Albin Michel en octobre 2014. Livre qui rappelle (page 70) une contrepèterie datant de l'occupation : « La Française conservera toujours son cœur au vaincu ». (cruel retour sur le passé !)

Voici un petit rappel du contexte de juin 1942 :

En France :

Les Allemands occupent, dans un premier temps, la moitié de la France depuis 2 années c'est-à-dire depuis la débâcle. C'est la seconde fois dans notre histoire que la Loire sert de ligne de démarcation (voir fiche N° 109 http://jean.delisle.over-blog.com/la-guerre-de-cent-ans-n-109), entre une France occupée au nord et une France libre au sud. A Vichy, Pétain est chef de l'Etat français (voir fiche N° 174 http://jean.delisle.over-blog.com/2014/05/petain-de-gaulle-mitterrand-n-174.html), en 1942 il avait 86 ans, Pierre Laval est le chef du gouvernement et François Mitterrand est encore un collaborateur zélé du régime de Vichy. Le 16 juin 1942, Pierre Laval avait déclaré : « je souhaite la victoire de l'Allemagne ». Pendant les années d'occupation, des Français firent de la Résistance, d'autres de la collaboration, certains passèrent de la collaboration à la résistance quand le vent tourna pour les Allemands, enfin la majorité, probablement, chercha surtout à résoudre ses problèmes quotidiens (rationnement etc) et à survivre en attendant des jours meilleurs. Cette carte postale, néanmoins, nous rappelle que tous les Français ne vécurent pas l'occupation de la même façon.

En Europe :

Au Kremlin, c'est dans la nuit du 23 au 24 août 1939 qu'avaient été signés les deux « pactes germano-soviétiques » (le pacte des assassins selon Max Gallo) qui furent les premiers responsables du déclenchement de la seconde guerre mondiale.

A l'occasion de cérémonies commémoratives de la seconde guerre mondiale (armistice, débarquement...) j'entends souvent des commentateurs aux infos présenter Staline comme le principal acteur de la défaite de l'Allemagne nazie. Pour mon goût ils oublient trop vite :

*l'alliance Hitler/Staline d'août 1939

*que Staline profita de son alliance avec Hitler pour envahir la moitié de la Pologne, les 3 pays baltes, la Finlande. Pendant le même temps son allié Hitler avait envahi l'autre moitié de la Pologne (à compter du 1er septembre 39), le Danemark et la Norvège (à compter du 10 avril 1940), la Hollande, la Belgique, le Luxembourg et la France (à compter du 10 mai 1940), la Grèce et la Yougoslavie (en avril 1941). Rien que cela !

*que ce n'est pas Staline qui décida de changer de camp mais Hitler qui ordonna l'invasion de l'Union Soviétique le 22 juin 1941 et jeta ainsi Staline dans les bras des Alliés alors que très probablement Staline ne demandait qu'à poursuivre le partage de l'Europe avec son allié Hitler !

En juin 1942, au moment du concours d'élégance, les Allemands ont enfoncé l'armée Rouge. La bataille de Stalingrad et le début des revers allemands ne commenceront qu'en septembre 1942. La rafle du Vel' d'Hiv n'eut lieu que les 16 et 17 juillet 1942, le débarquement américain en Afrique du Nord que le 8 novembre 1942.

Qui pouvait en juin 1942 prévoir la défaite allemande ?

Dans le reste du monde :

Au début de la seconde guerre mondiale l'opinion publique américaine est majoritairement hostile à l'entrée en guerre des Etats-Unis. Ni les invasions successives des complices Hitler/Staline de 1939, 1940 et 1941 ne changèrent l'opinion américaine.

Il fallut que le Japon attaque la base américaine de Pearl Harbor le 7 décembre 1941 et que cela soit suffisamment médiatisé aux U.S.A. pour que l'opinion se renverse, que les Etats-Unis entrent en guerre et que cela change le cours des événements.

A Pearl Harbor, les Etats-Unis eurent 2.403 tués, 1.178 blessés et perdirent 4 navires de ligne, 3 croiseurs, 3 destroyers et 188 avions. En décembre 1941 Japon et Etats-Unis n'étaient pas en guerre, cette attaque surprise fut un événement suffisamment massif et horrible pour que l'opinion américaine accepte la guerre. On peut comprendre l'intérêt des politiques, des militaires et des industriels américains de l'armement. Mais pourquoi les Japonais allèrent-ils attaquer les Américains dans une base située à 5.500 kms du Japon ?

Les Japonais étaient alors en guerre contre la Chine. Cette guerre avait commencé le 18 septembre 1931, s'était interrompue et avait repris le 7 juillet 1937. Elle ne s'arrêta qu'avec la reddition du Japon signée le 2 septembre 1945 sur le pont de l'USS Missouri dans la baie de Tokyo. La Chine prit part à la signature.

Dans sa guerre contre la Chine, l'armée japonaise eut 1.100.000 tués tandis que les Chinois eurent 12 millions de morts (civils et militaires) en estimation basse.

En dehors de tout jugement moral, on peut comprendre une guerre du Japon contre la Chine, il y en eut aussi contre la Russie. C'étaient des pays proches qui pouvaient permettre une extension territoriale pour le Japon.

On peut toujours trouver des arguments à tout, mais rationnellement j'avoue que je ne trouve pas de raisons plausibles pour expliquer cette attaque des Etats-Unis par le Japon.

J.D. 28 novembre 2014

journée de l'élégance à bicyclette en juin 1942 à Paris, carte publiée par les éditions Editor

journée de l'élégance à bicyclette en juin 1942 à Paris, carte publiée par les éditions Editor

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens