Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 15:58

1-en Grèce :

Les chevaux de Saint Marc ont été sculptés en Grèce vers le 4ème siècle avant notre ère, probablement par le sculpteur Lysippe. Ils sont en cuivre (98% de cuivre, 1% d'étain, 1% de plomb, ce qui les fait appeler parfois : « chevaux de bronze ») et faisaient partie d'un quadrige. Ils auraient d'abord été dans l'île de Chio. Chaque cheval pèse 900 kgs, mesure 2,53 mètres sur 2,33 mètres de haut.

2-à Rome :

ils furent transférés à Rome au temps de Néron (1er siècle de notre ère) pour orner sa maison, récupérés au second siècle par Trajan pour son arc de Triomphe

3-à Byzance :

transportés à Constantinople par Constantin pour orner l'hippodrome au quatrième siècle (c'est en 330 que Constantin transféra la capitale de l'empire romain à Constantinople).

4-à Venise :

Les Vénitiens s'en emparèrent en 1204.

Lors de la quatrième croisade pour aller délivrer la ville de Jérusalem occupée par les musulmans, les croisés firent appel à la flotte vénitienne pour les transporter en terre sainte. Mais le doge de Venise (Enrico Dandolo) emmena les croisés prendre la ville chrétienne de Constantinople pour la piller. Venise en rapporta un important butin.

Ils ornent la façade de Saint Marc depuis 1254.

5-à Paris :

pris par Bonaparte qui les fait installer devant les Tuileries en 1798 puis sur l'arc de triomphe du Caroussel en 1808. Ils furent déposés de Venise le 13 décembre 1797, acheminés par voie de mer jusqu'à Toulon où ils arrivèrent le 6 avril 1798. Ce transport par mer n'est pas véritablement un exploit si l'on pense par exemple à Pyrrhus qui fit transporter par mer 23 siècles plus tôt une armée entière avec éléphants et chevaux. Les chevaux de Saint Marc furent transportés ensuite par voie fluviale d'Arles, via le Rhône, la Saône, le canal du Centre, la Loire, les canaux de Briare et du Loing et enfin la Seine. Ils arrivèrent à Paris le 17 juillet 1798

6-à Venise :

Ils furent restitués à Venise par les Autrichiens en 1815 (à l'époque Venise avait été annexée par l'Autriche, ce qui explique la générosité de l'Autriche vis-à-vis de Venise), mis à l'abri à Rome durant la première guerre mondiale, puis dans un monastère près de Padoue durant la seconde guerre mondiale, protégés de la pollution en 1981 dans le musée Saint Marc après une restauration. C'est au cours de cette restauration qu'ils purent être datés. Ils sont remplacés par des copies sur le façade de Saint Marc ainsi que sur l'arc de triomphe du Carrousel à Paris.

Ces chevaux furent vraiment des chevaux voyageurs.

J.D. 21 février 2015

en complément voir la note N°227 sur le lion de Saint Marc http://jean.delisle.over-blog.com/2015/03/le-lion-de-saint-marc-n-227.html

en haut, chevaux originaux, au centre copies sur la façade de Saint Marc, au premier plan les Tétrarques, en bas : reproductions miniature au musée Correr de Venise

en haut, chevaux originaux, au centre copies sur la façade de Saint Marc, au premier plan les Tétrarques, en bas : reproductions miniature au musée Correr de Venise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens