Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 19:36

I-la famille de Seyssel :

*L'origine de la famille de Seyssel vient de la ville de Seyssel qui ne forma longtemps qu'une seule ville à cheval de chaque côté du Rhône jusqu'à ce que le traité de Turin du 24 mars 1760 ne prenne le Rhône comme frontière entre France et Etats de Savoie. Aujourd'hui, elle forme deux villes situées, l'une en Haute-Savoie sur la rive gauche du Rhône et l'autre dans l'Ain sur la rive droite.

*L'histoire de cette famille se perd « dans la nuit des temps ». Elle est étroitement liée à celle de la ville d'Aix-les-Bains à partir du treizième siècle. Il existe un certain nombre d'actes, documents ou écrits anciens les concernant. Jules de Mouxy de Loche en a effectué une très bonne synthèse dans son « Histoire d'Aix-les-Bains » dont l'original fut édité en 1898 (tome 1) et 1900 (tome 2). Une réédition a été effectuée en 1978 aux éditions Laffitte Reprints à Marseille. Dans cette édition, l'histoire de la Maison de Seyssel se trouve au chapitre III de la page 38 à la page 229.

*La première trace certaine relative à la famille de Seyssel se trouve dans un acte de 1195 et concerne Pierre de Seyssel dont on sait par ailleurs qu'il accompagna le comte de Savoie Thomas 1er à la quatrième croisade destinée à libérer Jérusalem de l'occupation musulmane et qui fut détournée par les Vénitiens pour aller piller Constantinople. Pierre de Seyssel en rapporta un morceau supposé de la vraie croix. Voir la fiche N°75 http://jean.delisle.over-blog.com/article-les-croisades-et-la-maison-de-savoie-111013595.html.

*C'est dans un acte de 1235 que l'on trouve la première mention « Dominus de Aquis » (Seigneur d'Aix) à propos d'Humbert de Seyssel fils du précédent (Pierre de Seyssel)

*C'est en 1476, au temps de Gabriel de Seyssel que les seigneurs d'Aix reçoivent le titre de barons sous la régence de Yolande de France veuve d'Amédée IX troisième duc de Savoie.

*C'est le 1er mars 1575 qu'Emmanuel-Philibert Duc de Savoie donne au baron François de Seyssel le titre de marquis.

*Plusieurs auteurs anciens (Paradin, Villemert, Guichenon) citent des membres plus anciens de la famille de Seyssel mais sans indiquer leurs sources ce qui laisse planer un doute sur la valeur de leurs indications. Sous cette réserve, voici :

-Rodolphe de Seyssel qui aurait vécu vers l'an mil et qui aurait aidé Bérold de Saxe à s'emparer du château de Culoz qui servait de repaire aux pillards.

-Geoffroy fils du précédent

-Etienne fils de Geoffroy qui aurait fait la guerre dans les années 1020/1030 aux côtés d'Humbert aux Blanches Mains fondateur de la dynastie Savoie, puis Ulrich, un Pierre qui accompagna en 1147 le comte de Savoie Amédée II à la seconde croisade, un second Pierre puis un troisième dont il est question en 1195 (voir troisième paragraphe).

La devise de la maison de Seyssel était : « franc et léal » (loyal) complétée par la formule : « fortiter quod pie » (plus forts parce que pieux).

2-liste des seigneurs, barons et marquis d'Aix-les-Bains :

-Humbert : premier seigneur d'Aix jusqu'en 1244

-Humbert : second seigneur jusqu'en 1294. .

-Guillaume : troisième seigneur jusqu'en 1311

-Humbert : quatrième seigneur jusqu'en 1352

-Aimar : cinquième seigneur jusqu'en 1385. Il participa en 1355 avec le comte Verd à une expédition contre les Anglais dans le nord de la France pour soutenir Jean le Bon roi de France, puis en 1365 à l'expédition du Comte Verd contre les Turcs et les Bulgares et en 1383 à une autre expédition en Flandre pour soutenir Charles VI roi de France.

-Geoffroy : sixième seigneur jusqu'en 1387

-Antoine : septième seigneur jusqu'en 1425. Il accompagne le comte de Savoie Amédée VII (le comte rouge) dans une expédition en Suisse dans le Valais

-Humbert : huitième seigneur jusqu'en 1432. Il prend part en 1414/1415 à la guerre faite au marquis de Saluces par Amédée VIII duc de Savoie (le marquisat de Saluces situé en Italie dans la province de Coni constitua une enclave, dans les Etats de Savoie, qui gênait la liaison entre Turin et Nice) puis en 1424 à la campagne contre le duc de Milan. Il mourut à Rhodes en 1432

-Philibert : neuvième seigneur jusqu'en 1460. Il s'embarqua en 1459 dans une expédition pour Chypre en compagnie de Louis fils du duc Louis de Savoie. Il mourut à Chypre en 1460

-Gabriel : premier baron d'Aix jusqu'en 1505. En mai 1476, il avait été nommé capitaine de la ville et du château de Chambéry par la régente des Etats de Savoie (Yolande de France)

-François-Philibert : second baron jusqu'en 1517. Il avait 3 ans lors du décès de son père Gabriel et 15 lors de son propre décès. Françoise de Seyssel veuve de Gabriel régna à la place de son fils et dirigea la baronnie jusqu'en 1537. Elle était la cousine de François 1er roi de France qui la naturalisa française en 1536

-Charles : troisième baron jusqu'en 1570. Il était cousin d'Henri II roi de France et d'Emmanuel-Philibert duc de Savoie qui le nomma commandant de la place de Chambéry

-François d'abord baron puis premier marquis d'Aix à compter du 1er mars 1575 et jusqu'en 1592. En 1589, le duc de Savoie Charles-Emmanuel avait nommé ce François de Seyssel commandant de la place de Chambéry pour la défendre contre « les hérétiques de Genève ». Le 16 janvier 1590 ce marquis d'Aix fut nommé gouverneur de Savoie. La capitale du duché de Savoie avait été transférée de Chambéry à Turin en 1562. Un gouverneur représentait le duc à Chambéry.

-Charles-Emmanuel deuxième marquis jusqu'en 1604. Il fut décoré du collier de l'Ordre Suprême de l'Annonciade et accomplit différentes missions pour le compte du duc de Savoie (Charles-Emmanuel 1er) auprès du roi d'Espagne et du roi d'Angleterre.

-Louis, frère du précédent, troisième marquis jusqu'en 1650, chevalier de l'Ordre Suprême de l'Annonciade, maréchal de camp du duc de Savoie (sous la régence de Christine de France). Les deux frères Charles et Louis de Seyssel assassinèrent les 2 seigneurs de Saint Paul à Mouxy (près d'Aix en Savoie) qui avaient eux-mêmes assassiné François le premier marquis d'Aix en 1592. Le 26 juin 1630, Louis XIII roi de France accorda au maréchal de Bassompierre les biens de Louis de Seyssel marquis d'Aix qui avait combattu contre lui dans l'armée du duc de Savoie. Le 6 avril 1631, après un traité de paix, Louis récupéra ses biens.

-Maurice quatrième marquis jusqu'en 1660, fut envoyé en ambassade en 1651 (c'était encore sous la régence de Christine de France) auprès de Philippe IV roi d'Espagne. En 1658 il fut nommé commandant des gardes du duché de Savoie.

-Sigismond cinquième marquis jusqu'en 1692

-François-Joseph sixième marquis jusqu'en 1694

-Victor-Amé septième marquis jusqu'en 1754, filleul du duc de Savoie Victor-Amédée II. En 1706, il prit part à la défense de la ville de Turin assiégée par les Français, en qualité de Major du régiment de Savoie où il fut grièvement blessé le 26 août. Il fut nommé lieutenant général en 1731, gouverneur du château de Milan en 1734 dont le roi de Sardaigne Charles-Emmanuel III s'était emparé et qu'il conserva 2 années. En 1733, il avait acheté le marquisat de Sommariva del Bosco (province de Coni, région Piémont). En 1743/1744, il avait participé à la guerre contre les Espagnols et fut à cette occasion nommé général d'infanterie.

-Joseph Henri Octave, huitième marquis jusqu'en 1762. Fut colonel de cavalerie dans l'armée du roi de Sardaigne Victor-Emmanuel II (dernier roi de Sardaigne et premier roi d'Italie).

-Victor-Amédée neuvième marquis jusqu'en 1819, chevalier de l'Ordre Suprême de l'Annonciade en 1815, général de cavalerie en 1816 dans l'armée du roi de Sardaigne .

-Thomas dixième marquis jusqu'en 1828, fut député au corps législatif de Paris sous l'empire

-Claude onzième marquis jusqu'en 1862, fit une carrière militaire particulièrement brillante qui lui valut de nombreuses décorations et le grade de lieutenant général en 1861. Il avait pris part à la campagne de Lombardie contre l'Autriche en 1848

-Charles Albert douzième marquis jusqu'en 1893, a vendu le 14 septembre 1866 son château à la ville d'Aix-les-Bains et son parc d'Aix à l'Etat (français)

-Aimar frère du précédent treizième marquis jusqu'en 1895, s'est retiré à Sommariva

del Bosco

-Artem, quatorzième et dernier marquis. Il avait fait les campagnes contre l'Autriche en 1859/1860 en tant que capitaine d'un régiment de lanciers. Il devint colonel en 1885 et général de Brigade en 1886 (dans l'armée italienne). Il fit partie des Savoyards qui préférèrent opter pour l'Italie lors de la réunion de la Savoie et de Nice à la France.

3-Claude de Seyssel le maréchal :

*Il est le fils de Humbert de Seyssel huitième seigneur d'Aix et de Marie de Clermont-Montoison. Il est né vers 1430 et mort en 1500.

*Il épousa le 12 octobre 1437 Aimée de la Chambre dont il n'eut pas d'enfant, mais il y eut un fils naturel nommé Claude aussi.

*Le 8 février 1465 il fut nommé gouverneur du Château, de la ville et du comté de Nice.

*Le 20 mars 1465, il est promu « chevalier du Collier de Savoie »

*Le 25 mars 1465, aux Etats-Généraux de Savoie réunis à Chambéry, Claude de Seyssel conseille au duc de Savoie (Amédée IX) de s'unir à Louis XI roi de France contre Charles le Téméraire duc de Bourgogne

*en 1467 Claude de Seyssel est nommé « grand Maréchal de Savoie » en récompense de ses faits d'armes en Italie contre les habitants de Mondovi qui s'étaient soulevés contre la Savoie.

*en 1470 il devient gouverneur du Piémont et négocie un traité avec le duc de Milan

*en 1471, il accompagna la duchesse de Savoie Yolande de France lorsqu'elle fut libérée par les troupes françaises de Louis XI (frère de Yolande) suite à la prise de la forteresse de Montmélian par le comte de Bresse.

*en 1472, il fit partie du Conseil d'Etat (de Savoie) et du Conseil de régence

*en 1476, C'est Claude de Seyssel qui alla demander à Louis XI de libérer sa sœur (Yolande duchesse de Savoie et régente) qui avait été faite prisonnière par Charles le Téméraire.

4-Claude de Seyssel l'archevêque

*Fils naturel du précédent, il naquit à Aix vers 1450. Il fit ses études à Pavie puis à Turin .

*Il commença une carrière militaire dans les armées du duc de Savoie puis obliqua vers les Ordres.

*On le retrouve archidiacre de l'évêché de Mondovi (en Italie) en janvier 1478, recteur de l'Université de Turin en 1482 et enseignant le droit canonique à Pavie en 1487.

*Le roi de France Charles VIII appela Claude de Seyssel comme conseiller à la Cour de France probablement en 1494

*Lors de l'avènement de Louis XII comme roi de France en 1498, Claude de Seyssel entra au Conseil du Roi avec la fonction de Maître des Requêtes

*Claude de Seyssel accompagna Louis XII lors de la conquête du Milanais en 1494 et fut nommé membre du Sénat de Milan.

*Il accomplit pour le roi de France plusieurs missions diplomatiques notamment auprès du roi d'Angleterre (Henri VII)

*Il devint évêque de Marseille en juin 1509 (la bulle de confirmation du pape Jules II est datée du 3 décembre 1511), puis archevêque de Turin en juin 1517. En 1514, il avait représenté le roi de France (Louis XII) au concile de Latran.

*Claude de Seyssel mourut à Turin le 30 mai 1520. il avait au cours de sa vie écrit de nombreux ouvrages notamment sur le roi Louis XII.

5-Conclusions :

Le point 3 sur les seigneurs, barons et marquis d'Aix est peut-être un peu indigeste à lire. Celles ou ceux qui s'en donneront la peine se rendront compte que la famille de Seyssel fut toujours fidèle à la dynastie Savoie et lui rendit de grands services. Et encore je n'ai pas pris en compte des branches co-latérales de la famille parmi lesquelles il y eut aussi d'illustres serviteurs de la Maison de Savoie.

Or, l'histoire de la Maison de Savoie à cheval sur la France et l'Italie est en fait un trait d'union entre nos deux pays : les « sœurs latines ».

A l'heure où certain(e)s cherchent à éliminer de l'enseignement en France tout ce rattache notre pays au monde « occidental » : latin, grec, histoire de France..., il paraît plus que jamais indispensable de s'intéresser à notre histoire.

En écrivant cela, je pense au baron Achille Raverat (voir la note N°87 http://jean.delisle.over-blog.com/article-le-baron-achille-raverat-114849626.html) qui au dix-neuvième siècle visita de nombreuses communes même les plus petites et les plus reculées pour consigner tout ce qu'il pouvait de leur histoire afin de contribuer à « l'histoire générale de notre chère France »

Pauvre Achille Raverat si il voyait sa chère France....

J.D. 23 mai 2015

médaille recto verso de 1472 frappée pour Claude de Seyssel le maréchal et sceau de Claude de Seyssel l'Archevêquer

médaille recto verso de 1472 frappée pour Claude de Seyssel le maréchal et sceau de Claude de Seyssel l'Archevêquer

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens