Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 20:00

Pietro Micca est un héros Turinois, Piémontais et Italien. Il fut sujet du duc de Savoie Victor-Amédée II, il fut donc un héros « Savoyard », mais la Savoie étant passée de l'autre côté de la frontière....

I-Le contexte : la guerre de succession d'Espagne :

*Le roi d'Espagne Charles II (de Habsbourg) décéda sans descendance le 1er novembre 1700. Peu de temps auparavant (le 2 octobre 1700), dans un testament, Charles II avait désigné comme héritier pour lui succéder sur le trône d'Espagne, Philippe duc d'Anjou mais surtout petit-fils de Louis XIV. Lequel Louis XIV était marié avec Marie-Thérèse fille du roi d'Espagne Philippe IV et par conséquent sœur de Charles II.

*Dès le 16 novembre 1700 Philippe se faisait proclamer roi d'Espagne sous le nom de Philippe V (Felipe pour les Espagnols), bien qu'il ne fit son entrée à Madrid que le 22 janvier 1701. Mais la perspective qu'il puisse y avoir un souverain qui cumule un jour le trône de France et celui d'Espagne inquiéta les autres Cours d'Europe.

*L'empereur d'Autriche Léopold de Habsbourg revendiqua le trône d'Espagne pour son fils cadet. La Cour d'Espagne avait des liens matrimoniaux autant avec la Cour de France qu'avec l'Autriche. Le roi d'Espagne défunt était le fils de Marie-Anne d'Autriche et par elle le petit-fils de l'empereur Ferdinand III, lequel avait déjà combattu la France dans le cadre de la guerre de « 30 ans » (1618/1648). Toute l'Europe avait été entraînée dans cette guerre qui avait fait un grand carnage. Cette guerre de 30 ans s'était terminée par un ensemble de traités dont le plus connu est celui de « Westphalie ». De cette guerre la France avait récupéré les « Trois Evêchés » (Metz, Toul, Verdun), la Franche-Comté, l'Alsace, l'Artois et le Roussillon.

*La succession du trône d'Espagne entraîna donc une nouvelle guerre qui dura de 1701 à 1713 et des alliances : La France, l'Espagne, le Portugal et le duché de Savoie contre l'Autriche, la Prusse, l'Angleterre et les Provinces Unies (ancien nom des Pays-Bas) nom compris quelques États secondaires.

*Le Portugal d'abord allié de la France changea de camp en mai 1703 et rejoignit la coalition formée autour de l'Autriche. Le Duc de Savoie faisait de même en novembre 1703 bien que l'une de ses filles (Marie-Louise-Gabrielle de Savoie) ait épousé en 1701 Philippe V le nouveau roi d'Espagne. Cela entraîna l'invasion des États de Savoie par les troupes de Louis XIV.

II- Pietro Micca :

*Il naquit le 5 mars 1677 à Sagliano en Piémont (devenue depuis Sagliano Micca).

Il commença une carrière de maçon puis s'engagea dans l'armée de Savoie, où il fut recruté dans le génie comme « mineur » (ou sapeur). Il se maria le 29 octobre 1704 avec Maria Caterina Bonino dont il eut un fils né en 1706.

*C'est en 1562 que le duc de Savoie Emmanuel-Philibert transféra la capitale des Etats de Savoie de Chambéry à Turin. Dès septembre 1564, il lançait la construction d'une forteresse pour défendre sa capitale.

*C'est dès le 14 mai 1706 que les troupes françaises commandées par le duc de la Feuillade commencèrent le siège de cette forteresse de Turin.

*Le duc Victor-Amédée II était parvenu à sortir avant le blocage complet et tentait de rassembler une armée de secours

*Dans la nuit du 29 au 30 août 1706, des grenadiers français utilisant une galerie souterraine étaient prêts à déboucher dans la forteresse. Devant la nécessité et l'urgence, Pietro Micca fit sauter la galerie en faisant exploser un tonneau de « poudre noire ». Pour ce, il utilisa une mèche courte, faute de temps. La galerie explosa, tua Pietro Micca mais boucha le passage aux Français.

*Deux jours plus tard, le prince Eugène de Savoie (voir la note N°66 partie III http://jean.delisle.over-blog.com/article-histoire-de-la-maison-de-savoie-59295182.html) petit-cousin de Victor-Amédée II (ils étaient tous les deux arrières-petits-fils de Charles-Emmanuel 1er (onzième duc de Savoie), arrivait à la tête d'une armée autrichienne, tandis que Victor-Amédée II amenait lui-même des renforts.

*Dès le 7 septembre, l'armée française était obligée de lever le siège, après avoir subi d'importantes pertes.

La guerre se poursuivit encore avec des fortunes diverses et se termina par le traité d'Utrecht qui fut signé en deux fois le 11 avril 1713 et 13 juillet 1713.

*Philippe V petit-fils de Louis XIV était confirmé comme roi d'Espagne mais devait renoncer au trône de France. Quand au duc de Savoie il obtenait un titre de roi (voir fiche N°66)

*Pour commémorer la victoire lors de la bataille de Turin, Victor-Amédée II fit élever la basilique de Superga dominant Turin. En souvenir, tous les ans, le 7 septembre, y est célébré un Te Deum.

*Quant à Pietro Micca, il reste comme un héros national. A Turin un musée lui est consacré via Guiccuardini (très près de la gare Torino Porta Susa). Ce musée communique avec les anciennes galeries qui couraient sous la forteresse et l'on voit encore le lieu où Pietro Micca arrêta les Français.

*Toujours à Turin une statue le représente également à l'angle du Corso Gallileo Ferraris et de la via Cernaia.

*La poste italienne consacra un timbre à Pietro Micca en 1977

*Il existe aussi un certain nombre d'illustrations consacrées à Pietro Micca dont la plus connue est celle d'Andrea Gastaldi de 1858 montrant Pietro Micca mettant le feu au tonneau de poudre. En 1895 un navire marchand italien reçut le nom de Pietro Micca ainsi qu'un sous-marin mis en service en 1935.

J.D. 12 juin 2015

timbre poste italienne de 1977

timbre poste italienne de 1977

Pietro Micca à Turin, photo J.D. 6 juin 2015

Pietro Micca à Turin, photo J.D. 6 juin 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens