Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 19:27

*Le temple de Médinet Habou se trouve sur la rive gauche du Nil à la hauteur de Louxor (qui est sur la rive droite).

Ce temple fut construit il y a 3.000 ans sous et pour Ramsès III, pharaon de la vingtième dynastie. Ce pharaon régna une trentaine d'années à partir de -1190 (date approximative, qui varie de quelques années selon les auteurs)

*Sur ce temple, une inscription nous renseigne sur une grande invasion du temps de Ramsès III, invasion que l'on peut comparer avec celle des Vikings sauf que les Vikings c'est presque 2.000 ans plus tard et au nord-ouest de l'Europe.

*Sur l'inscription de Médinet Habou les envahisseurs sont appelés « Peuples de la mer ». Ils ravagèrent toute la côte orientale de la Méditerranée, détruisant, incendiant, pillant, violant, probablement comme tous les envahisseurs à travers l'histoire des sociétés humaines. Ils détruisirent ainsi (sur la côte de l'actuelle Syrie) Hattusa (écrit aussi Hattousa) la capitale des Hittites et Ougarit (écrit aussi Ugarit) ville importante à l'époque sous la dépendance des Hittites. Ces Hittites sont surtout connus pour avoir été les ennemis de Ramsès II (pharaon de la dix-neuvième dynastie) lors de la bataille de Qadesh. Voir la note N°80 http://jean.delisle.over-blog.com/article-les-batailles-de-Qadesh-1123799530.html

On ne sait pas très bien d'où venaient ces peuples de la mer. L'opinion la plus fréquente et qu'ils provenaient d'îles grecques, mais il se peut aussi qu'ils aient entraîné des peuples de l'Anatolie (en Turquie) etc

*Après ce ravage, les Peuples de la mer arrivèrent en Egypte, mais Ramsès III avait été prévenu de leur arrivée (probablement par des gens qui fuyaient devant l'envahisseur) et Ramsès avait mobilisé toute ses forces navales et terrestres. Les Peuples de la mer furent rejetés. Cet événement eut 2 conséquences importantes :

au niveau régional : refoulés d'Egypte, les Peuples de la mer s'installèrent dans l'actuelle Palestine et mélangés à la population locale formèrent le peuple des Philistins (ou s'ajoutèrent aux Philistins prééxistants?). Les célèbres Philistins dont il est question dans la Bible hébraïque ainsi que dans l'ancien testament de la Bible chrétienne (qui reprend quasi intégralement la Bible hébraïque). Voir la note N°6 http://jean.delisle.over-blog.com/aeticle-histoire-d-israel-55889409.html

On rappellera que le nom de Palestine fut donné au second siècle de notre ère par l'empereur Hadrien en remplacement du nom « Judée » (terre de Juda, un des douze fils de Jacob), et qu'en termes d'étymologie, « Palestine » veut dire terre des Philistins et que la principale ville des Philistins fut Gaza….

au niveau mondial : Il me semble, mais c'est une opinion, que l'invasion des Peuples de la mer et leurs ravages importants (la civilisation hittite n'y survécut pas) furent à l'origine du mouvement de conquête de la Méditerranée occidentale par les peuples du Proche-Orient.

*Toute la partie occidentale du bassin de la Méditerranée, que ce soit sur la côte sud (actuels Maroc, Algérie…) ou la Côte nord (Espagne, Portugal, France, Italie …), était déjà très peuplée dans l'antiquité mais avec beaucoup de retard sur la partie orientale du bassin méditerranéen. Si l'on prend un marqueur comme l'écriture, elle fut utilisée à l'est de la Méditerranée environ 2.000 ans avant son usage dans la partie ouest. En Gaule, par exemple, les connaissances étaient transmises oralement. Les Gaulois n'eurent pas d'écriture. Il fallut attendre les Grecs et surtout les Romains pour que l'on commence à écrire en Gaule.

*Les Phéniciens (dont les principales villes étaient Tyr, Sidon, Byblos sur la côte de l'actuel Liban) furent les premiers à explorer puis à coloniser la partie occidentale de la Méditerranée. On peut penser qu'arrivés à Gibraltar (appelé « les colonnes d'Hercule » dans l'Antiquité), ils voulurent voir ce qu'il y avait de l'autre côté, puis durent rebrousser chemin faute d'approvisionnement. Mais inquiets sur ce qui pouvait se trouver de l'autre côté, ils fondèrent vers l'an -1100 deux villes de part et d'autre de Gibraltar sur la côte atlantique (Cadix côté espagnol et Larrache côte marocain), puis ils créèrent une série de colonies sur toute la côte sud de la Méditerranée pour avoir des relais de navigation, exploiter les arrière-pays et commercer. Carthage fut la principale des colonies phéniciennes.

*A partir de la moitié du neuvième siècle avant notre ère, la Phénicie subit tour à tour la domination des Assyriens, des Babyloniens, des Perses, des Grecs puis des Romains, elle se survécut, en fait, longtemps à travers ses colonies.

*Mais les Phéniciens ne furent pas les seuls à convoiter ces nouveaux espaces ; les Grecs, quoiqu'avec retard sur les Phéniciens, y déployèrent beaucoup d'énergie et installèrent des colonies dans le sud de l'Italie, en Sicile, fondèrent Marseille (vers l'an -600) ou Ampurias en Espagne.

*Un autre peuple oriental semble s'être installé en Italie centrale et mélangé à la population locale a formé le peuple étrusque, ce qui expliquerait l'avance des Etrusques sur les autres peuples d'Italie.

Considérations :

Les grandes puissances de l'époque antique se firent naturellement la guerre pour la possession de la Méditerranée occidentale et il y eut de nombreuses batailles, surtout maritimes, principalement entre Grecs et Phéniciens.

Occupées à cet enjeu, ces puissances ne virent pas monter la force de Rome et ce d'autant que de la fondation de Rome (en l'an -753, date de la fondation légendaire de Rome) jusqu'à la première guerre punique (en -264) les Romains n'avaient pas de marine, absents des routes maritimes ils ne furent pas repérés.

Lentement mais sûrement Rome étendit son territoire et à chaque conquête, les Romains s'emparaient des richesses mais aussi des connaissances des peuples vaincus et ce fut profitable (aux Romains) principalement avec les Etrusques, puis les Carthaginois, les Grecs, les Egyptiens… Et les élèves dépassèrent les maîtres et de quelle manière !

Dans l'Enéide, Virgile donnent les Troyens comme ancêtres des Romains. Formellement, c'est une légende, mais on peut la considérer comme symbolique et dire qu'en quelque sorte ils furent la synthèse du monde antérieur. Héritiers des civilisations les plus anciennes, les Romains transmirent aux peuples d'Europe ce qu'ils avaient eux-mêmes acquis des autres. C'est ainsi que les connaissances de l'Orient passèrent à l'Occident qui non seulement rattrapa son retard mais prit de l'avance.

J.D. 27 janvier 2016

bas-relief à Médinet Habou montrant Ramsès III repoussant les envahisseurs, original téléversé par Seeber sur Wikipedia

bas-relief à Médinet Habou montrant Ramsès III repoussant les envahisseurs, original téléversé par Seeber sur Wikipedia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens