Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 17:33

Procope naquit en l'an 500 ou un peu avant à Césarée et mourut en l'an 565 à Constantinople. Il fit d'abord des études d 'avocat puis rentra au service de Bélissaire en 527 comme secrétaire et enfin écrivit de nombreux textes sur la fin de sa vie.

*Césarée :

est une ville portuaire située sur la Méditerranée au nord de l'actuel État d'Israël.

Cette ville fut fondée à partir de l'an 586 avant notre ère et fut d'abord appelée « La Tour de Straton ».

En 29 avant notre ère, Octave (futur Auguste premier empereur de l'histoire romaine) donna cette ville à Hérode le Grand à qui le Sénat de Rome avait décerné le titre de « roi de Judée » en décembre de l'an 40 avant notre ère.

*Hérode :

Hérode 1er surnommé « Le Grand » fit de « La Tour de Straton » sa capitale et l'appela « Césarée » en l'honneur de Jules César. Grand massacreur, mais aussi grand bâtisseur, cet Hérode fit beaucoup pour Jérusalem (dont la reconstruction du temple de Salomon, à partir de l'an -20) ainsi que pour Césarée. Cet Hérode, né en -73, mourut en l'an 4 avant notre ère.

Il est beaucoup question d'Hérode dans le Nouveau Testament, mais il ne faut pas confondre Hérode le Grand à qui est attribué le massacre des Saints Innocents et son fils Hérode Antipas (-20/+39) qui fit décapiter Jean le Baptiste.

*Bélissaire :

Après la chute de l'empire romain d'Occident en 476, il restait encore l'empire romain d'Orient ou empire Byzantin. Celui-ci dut faire face à la guerre contre les Perses mais en outre il voulut, sous l'empereur Justinien (482/565), reconquérir les territoires perdus de l'empire d'Occident. Bélissaire (500/565), principal général de Justinien eut d'abord à combattre les Perses à partir de 527, , puis il fit la reconquête de l'Afrique du Nord en 533 qui avait été la proie des Vandales à partir de 439 (voir note N°312 http://jean.delisle.over-blog.com/2016/09/vandales-et-vandalisme-n-312.html) puis de l'Italie, à partir de 535, tombée aux mains des Ostrogoths. Il reprit Rome en 538 et Ravenne en 540. A la suite de quoi, Justinien le rappela à Constantinople ; les victoires de Bélissaire et la gloire qu'il en tirait, commençaient à faire de l'ombre à Justinien. Né en l'an 500, il mourut en mars 565. Il avait épousé Antonine (ou Antonina) amie de l'impératrice Théodora.

*Justinien :

Il naquit le 11 mai 483. Il fut adopté par l'empereur byzantin Justin 1er dont il était le neveu et lui succéda à la mort de celui-ci en 527. En 523 il avait épousé Théodora.

Il lança la reconquête des territoires perdus de l'empire romain d'Occident, fut un bâtisseur avec à son actif particulièrement la reconstruction de l'église sainte Sophie à Constantinople. Le chantier commença en 532 et la basilique fut consacrée le 27 décembre 537. Il mourut le 15 novembre 565 à 82 ans ce qui en fait l'empereur romain ayant vécu le plus longtemps. On lui doit aussi d'avoir fixé la date de la nativité au 25 décembre.

*Théodora et Antonina :

Sur Théodora, voir la fiche N°103 http://jean.delisle.over-blog.com/article-messaline-et-theodora-n-103-116877402.html.

Dépravée et despote, mais énergique et organisée, elle domina son Justinien d'empereur. Ce fut elle qui eut le véritable pouvoir. Née vers l'an 500 comme Bélissaire ou Procope, elle épousa Justinien en 523, devint impératrice lorsqu'il devint empereur en 527 et mourut en 548.

Antonina son amie, aussi dépravée qu'elle, fut mariée à Bélissaire qu'elle domina tout autant. Les deux femmes s'entendirent comme « laronnes en foire » pour tous leurs mauvais coups.

*Procope :

Il naquit vers l'an 500 et mourut en 565 comme Justinien et Bélissaire. Il accompagna Bélissaire dans les guerres contre les Perses puis contre les Vandales et contre les Ostrogoths. Ensuite, il écrivit sur toutes ces guerres où il fait l'apologie de Justinien et de Bélissaire, puis un texte, non achevé, sur les monuments construits sous le règne de Justinien où Procope continue de passer la brosse à reluire. Et enfin il écrit « Histoire secrète de Justinien » de 548 à 550, texte connu aussi sous le nom « Anecdota ». Dans ce texte, virage à 180 degrés, ou Justinien et Bélissaire ne sont plus que des pantins menés par leur épouse respective et où se succèdent : dépravation, assassinats, faux témoignages, faux procès arbitraires, spoliation…..Il compare Justinien à Domitien qui fut empereur à Rome de 81 à 96. Voir fiche N°308 http://jean.delisle.over-blog.com/2016/08/tacite-le-questionnement-n-308.html.

Il y a tellement de contradictions entre ce dernier texte et les précédents que certains analystes se sont demandés si « l'histoire secrète » était bien du même auteur.

Pour comprendre il faut dire que les premiers textes furent écrits Théodora encore vivante et le dernier après sa mort. Théodora avait son réseau d'espions et ceux qui étaient dénoncés rejoignaient vite le royaume des morts et souvent après d'atroces souffrances. Dans ce contexte s'explique probablement la dissimulation des véritables sentiments. Procope fut d'ailleurs récompensé pour les louanges adressées au pouvoir impérial (il fut admis au Sénat). Mais Théodora morte, et le principal danger écarté, il eut probablement des remords et se rattrapa ; avec cependant des précautions puisque l'écrit sur « l'histoire secrète » ne fut publié qu'après la mort de Procope. Cette histoire eut beaucoup de succès mais disparut un jour, jusqu'à ce qu'un exemplaire soit retrouvé dans la bibliothèque vaticane et qu'une nouvelle publication soit effectuée à Lyon en 1623.

*Ravenne :

Ravenne (Ravenna pour les Italiens) située sur la côte italienne de l'Adriatique devint la capitale de l'empire romain d'Occident en l'an 404 (après Rome depuis l'origine puis Milan en 286), puis la capitale des Hérules lors de la fin de l'empire romain d'Occident en septembre 476, puis la capitale des Ostrogoths en 497, enfin le siège de « l'Exarchat de Ravenne » (là ou siégeait l'Exarque c'est-à-dire le représentant de l'empereur de Byzance chargé d'administrer les territoires italiens reconquis), à partir de 567 et ce jusqu'en 751 date où les Lombards s'emparèrent de Ravenne.

Narsès, qui avait succédé à Bélissaire devint le premier Exarque.

Les Ostrogoths avaient commencé à construire de beaux monuments, les Byzantins continuèrent, si bien que la ville de Ravenne possède un riche patrimoine dont l'essentiel date des cinquième et sixième siècles.

Ces monuments sont surtout réputés pour la richesse de leurs mosaïques qui furent classées au patrimoine de l'Unesco en 1996.

Le plus bel ensemble, qui en outre recoupe notre sujet, est constitué par les mosaïques de la Basilique San Vitale. Il y a particulièrement à San Vitale le panneau impérial représentant Théodora et sa suite et celui de Justinien et sa cour. Ils sont représentés, dans ces mosaïques, l'une et l'autre, avec une auréole !

Dans le panneau de Justinien (voir illustration) , le personnage qui est à sa droite (à gauche pour celui qui contemple la mosaïque) est identifié comme étant Bélissaire, ce qui est logique dans la mesure où c'est lui qui fit la reconquête de la ville de Ravenne sur les Ostrogoths. Le personnage qui est à droite de Bélissaire n'est pas identifié, mais il ressemble beaucoup au personnage qui est à droite de Théodora dans le panneau impérial de Théodora (voir illustration). Compte tenu que Procope accompagna Bélissaire jusqu'à la conquête de Ravenne, il me paraîtrait plausible que ce fut lui qui est à droite de Bélissaire et à droite de Théodora si l'on accepte la ressemblance.

J.D. 15 septembre 2016

San Vitale à Ravenne, mosaïque de Justinien et détail de la mosaïque de Théodora
San Vitale à Ravenne, mosaïque de Justinien et détail de la mosaïque de Théodora

San Vitale à Ravenne, mosaïque de Justinien et détail de la mosaïque de Théodora

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens