Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 18:18

L'Acqua alta et Mose à Venise N° 324

 

*Mose est l'abréviation de : « Modulo Sperimentale Elettromeccanico ». Ce sigle est bien trouvé puisque en italien Mose signifie Moïse (le sauvé des eaux)

*L'Acqua alta en traduction littérale est : « l'eau haute ». Celle-ci se définit par rapport à une hauteur témoin définie en 1897 et appelée : « zero mareografico di Punta della Salute ».

*L'Adriatique se termine dans sa partie nord par un cul-de-sac dans lequel se trouve Venise. La lagune de Venise communique avec l'Adriatique par trois passes : la passe du Lido au nord, celle de la Choggia au sud et celle de Malamocco entre les deux.

*Sous l'effet conjugué des grandes marées, du vent… l'eau peut monter et envahir Venise. Le phénomène n'est pas nouveau puisque dans les annales de la Ville on trouve des montées d'eaux très importantes en 1283, 1442, 1600, 1867….

*Mais tous les travaux effectués au vingtième siècle, spécialement, mais pas que, le « canale dei Petroli » pour relier Malamocco au pôle pétrochimique de Marghera, effectué dans les années 1960, ont aggravé la situation. C'est le 4 novembre 1966 qu'a été mesuré le record de hautes eaux à Venise avec 1,94 mètres au dessus de la morne établie en 1897.

*De façon plus générale, on enregistrait en moyenne 5 phénomènes annuels dépassant 1,10 mètres dans les années 1920, 10 dans les années 1950, 30 dans les années 1960, et plus de 50 depuis le début des années 2000. C'est principalement dans la période d'octobre à février que se situent les « hautes eaux ».

*Depuis le début du vingtième siècle Venise s'est enfoncée d'environ 25 cms pendant que lentement mais sûrement, sous l'effet du réchauffement climatique, les eaux montent.

*L'exceptionnelle crue du 4 novembre 1966 a amené le gouvernement italien a promulguer une loi spéciale de protection de Venise le 16 avril 1973. A la suite de quoi s'est formé en 1982 un consortium comprenant une cinquantaine d'entreprises est appelé « Venezia nuova ». Parallèlement une comité de coordination (comitatone) a été constitué sous l'autorité du premier ministre. Ce comité a pris le consortium « Venezia nuova » comme maître d’œuvre du projet. Ce consortium travaillant avec toutes les autorités italiennes et des experts internationaux a mis au point tout un programme comportant la pose de 78 digues articulées permettant de fermer les 3 passes en 30 minutes à chaque montée des eaux, avec la réalisation d'une écluse dans la passe de Malamocco pour permettre le passage des navires. Cela est possible parce que le fond marin est peu profond à cet endroit.

*Mais à cela s'ajoutent : le renforcement de 65 kms de plages, la surélévation de 100 kms de rives habitées et de 11 kms de quais et la réalisation de 8 kms de dunes côtières et de 12 îlots lagunaires. Le tout sous l'autorité du ministère des travaux publics etc.

*Les travaux ont commencé en 2003 et sont très largement avancés. Le coût total prévisionnel des travaux est de 5,5 milliards d'euros.

*début juin 2014, 35 personnes ont été interpellées à Venise dont le maire de la ville (Giorgio Orsoni) et le gouverneur de la région (Maurizio Galan) pour pots de vin…

*Enfin ajoutons que le programme protège Venise jusqu'à des hautes eaux de 3 mètres.

J.D. 3 novembre 2016

plan de la lagune de Venise, image du net

plan de la lagune de Venise, image du net

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens