Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 10:35

Quatrième République française :

Il est assez difficile de dater l'acte de naissance de cette quatrième République.

*Le 3 mai 1943, à Alger, par accord entre les généraux Charles De Gaulle (chef de la France Libre) et Henri Giraud (qui avait succédé à l'amiral Darlan en Afrique du Nord) avait été créé le « Comité Français de Libération Nationale » (CFLN). Celui-ci prit le nom de «Gouvernement Provisoire de la République Française » (GPRF) le 3 juin 1944. Il fut reconnu légitime par les États-Unis le 11 juillet 1944. Il se transporta à Paris le 31 août 1944 et dirigea la France jusqu'au 16 janvier 1947.

*Le 21 octobre 1945, les électeurs votèrent pour des représentants à une assemblée constituante, en même temps un référendum leur demandait si ils voulaient la poursuite de la Constitution de la troisième République ou une nouvelle. Les électeurs rejetèrent la poursuite de la constitution de la troisième. Ce fut la première participation des femmes françaises aux élections.

*Le 13 novembre 1945, 555 députés nommèrent à l'unanimité De Gaulle président du Conseil. En désaccord avec les partis politiques il démissionna dès le 20 janvier 1946.

*Lui succédèrent à la tête de ce gouvernement provisoire : Félix Gouin du 23 janvier 1946 au 2 juin 1946, Georges Bidault du 19 juin au 28 novembre 1946, puis Léon Blum du 12 décembre 1946 au 16 janvier 1947. Tous ces chefs du gouvernement provisoire n'eurent pas le titre de Président de la République française.

*Le 5 mai 1946 s'était tenu un nouveau référendum pour savoir si les électeurs préféraient un pouvoir législatif avec une seule assemblée ou avec 2 assemblées. Les 2 assemblées l'emportèrent avec 10.584.000 votants contre 9.454.000 partisans d'une seule.

*le 2 juin 1946 il y eut des élections législatives

*La Constitution de la quatrième République fut adoptée par référendum le 13 octobre 1946 par 9.263.000 voix pour et 8.144.000 contre mais il y eut 8.468.000 abstentions. Cette constitution prévoyait 618 députés élus pour 5 ans, un Conseil de la République de 315 membres (en fait le Sénat, le nom de Sénat reviendra d'ailleurs en 1948) et un président élu pour 7 ans par le parlement.

*Le 16 janvier 1947, Vincent Auriol (qui avait fait partie des 80 députés ayant refusé les pleins pouvoirs à Pétain en 1940) était élu comme premier Président de la quatrième République française ; son mandat prit fin le 15 janvier 1954.

*Certains auteurs font partir le début de la quatrième de cette élection, d'autres de l'adoption de la constitution, d'autres de son début d'application effectif (à Noël 1946), d'autres de la libération de la France…

*René Coty succéda à Vincent Auriol comme second et dernier président de la quatrième République. Il abandonna ses fonctions le 8 janvier 1959 après avoir fait appel à Charles De Gaulle suite aux événements d'Algérie.

*Cette quatrième République géra la relance de l'économie, la reconstruction d'après guerre, le retour des prisonniers, le baby-boom, créa la Sécurité sociale, puis fit face à la guerre d'Indochine et celle-ci à peine terminée, à la guerre d'Algérie…

*Comme la troisième République elle souffrit de l'instabilité gouvernementale et de la politique « politicienne » des partis.

 

Cinquième République :

Le soulèvement d'Alger le 13 mai 1958, incita le président Coty à faire appel à Charles De Gaulle. Le 1er juin 1958, le parlement lui votait des pouvoirs spéciaux pour réformer la constitution et régler le soulèvement en Algérie.

*Le 28 septembre un référendum donnait 81,7 % de oui à la nouvelle constitution qui fut promulguée au journal officiel le 5 octobre 1958. Elle renforçait de beaucoup les pouvoirs du président de la République afin d'assurer une plus grande stabilité gouvernementale. A ce stade, le président était encore élu par des grands électeurs et non par le suffrage universel. C'est ainsi que le 21 décembre 1958, Charles De Gaulle fut élu président (né le 22 novembre 1890, il avait déjà 68 ans).

*Il fallait régler la question de l'Algérie. Un référendum le 8 janvier 1961, sur l'autodétermination de l'Algérie obtint 79 % de OUI ce qui entraîna un putsch des généraux des 21 au 26 avril puis la création de l'OAS…

*Un référendum du 28 octobre 1962 modifia la Constitution en faisant élire le Président de la République au suffrage universel.

*De Gaulle fut élu en décembre 1965 mais seulement au second tour

*Il pratiqua une politique étrangère plus équilibrée entre URSS et États-Unis, faisant même sortir la France de l'Otan en 1966.

*Il dut faire face aux révoltes du printemps 1968, ensuite, mis en minorité au référendum du 27 avril 1969 sur la régionalisation et la réforme du Sénat, il démissionna. Retiré à Colombey il décéda le 9 novembre 1970.

*Georges Pompidou (5 juillet 1911/2 avril 1974) qui avait été premier ministre de De Gaule, lui succéda. Élu le 15 juin 1969, la maladie l'emporta en avril 1974 avant la fin de son septennat.

*Après Pompidou, Valérie Giscard d'Estaing (né le 2 février 1926) fut président du 27 mai 1974 au 21 mai 1981. Il inaugura un nouveau style de présidence. Il eut à gérer durant son septennat 2 « chocs pétroliers » (1974 et1979). Il fut battu aux élections du 10 mai 1981. A droite, Chirac avait œuvré pour le faire échouer.

*François Mitterrand (26 octobre 1916/8 janvier 1996) fut élu malgré son passé vichyste, l'affaire de l'Observatoire, sa participation à tous les gouvernements de la quatrième République… Il fut réélu en 1988. C'est durant ses 2 septennats que furent conclus les accords sur la mondialisation, le traité de Maastricht, la réunification de l'Allemagne…

*Jacques Chirac (né le 29 novembre 1932) fut élu aux élections législatives de 1995.

En application de l'article 12 de la Constitution, il prononça la dissolution de l'Assemblée nationale le 21 avril 1997. Mal lui en prit car une majorité de gauche fut élue aux législatives des 25 mai et 1er juin 1997 et Chirac dut cohabiter avec Lionel Jospin comme premier ministre. Mais les deux s'entendirent pour réformer la Constitution et ramener le mandat présidentiel de 7 ans à 5 ans. Ce qui de l'avis de beaucoup modifia l'esprit et surtout la cohérence de la Constitution de 1958. Cette réforme fut soumise à référendum. 30,19 % des électeurs seulement participèrent au vote et 73,21 % des votants approuvèrent la réforme, ce qui fait 22 % du corps électoral. Mais les abstentionnistes ont toujours tort. Chirac fut réélu en 2002.

*Nicolas Sarkozy (né le 28 janvier 1955) fut élu en 2007. Il eut à gérer la crise économique venue des États-Unis (crise des subprimes) à partir de juillet 2007. Mais son style déplaisait à beaucoup de citoyens et il y eut même chez certains une haine de Sarkozy et il ne fut pas réélu en 2012.

*De « moi président », l'actuel locataire de l’Élysée, je rappellerais seulement qu'avant les élections présidentielles de 2012, il avait été traité de « capitaine de pédalos » par Jean-Luc Mélenchon, de « gauche molle » par Martine Aubry, de « fraise des bois » par Laurent Fabius, de « potiron » par Cécile Duflot et surnommé « Flamby » par Arnaud Montebourg. Les électeurs avaient été prévenus !

 

Récapitulation :

*Première République, durée moins de 12 ans et zéro « président de la République »

*seconde République, durée moins de 5 ans et 1 Président

*troisième République : durée presque 70 ans et 14 présidents

*quatrième République : entre 11 et 14 ans selon le point de départ qu'on lui donne : 2 présidents

*cinquième République : déjà 58 ans et pour l'instant 7 présidents.

J.D. 16 décembre 2016

 

Le président de la République Louis Napoléon Bonaparte remet la légion d'honneur à un charretier le 9 juin 1850 à Saint Quentin(Aisne), tableau de Charles Giraud

Le président de la République Louis Napoléon Bonaparte remet la légion d'honneur à un charretier le 9 juin 1850 à Saint Quentin(Aisne), tableau de Charles Giraud

Partager cet article

Repost 0
jean.delisle.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens