Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 11:00

 

 

*Udine est une ville qui a aujourd'hui environ 100.000 habitants (169.000 avec l'agglomération), située au nord-est de l'Italie à un trentaine de kms de la frontière slovène (qui est à l'est) et à une trentaine de kms également du fleuve Tagliamento, qui est à l'ouest d'Udine et qui se jette dans l'Adriatique entre Lignano et Caorle c'est-à-dire pas très loin de Venise.

*Udine a été fondée en l'an 983 (de notre ère) et a été la capitale du Frioul historique. Elle fut envahie par les Vénitiens le 7 juin 1420 qui l'annexèrent et la conservèrent jusqu'à l'arrivée des soldats de Bonaparte en 1797.

*Après une parenthèse française, la ville devint autrichienne en 1814 et fut cédée à l'Italie en 1866. Elle devint alors chef-lieu de la province d'Udine dans le cadre de la région Frioul-Vénétie Julienne.

*Udine est encadrée par deux rivières : le « Torrente Torre » à l'est et le « Torrente Cormor » à l'ouest. La ville est en outre reliée au Tagliamento par un canal : « canale Ledra ».

*Durant la première guerre mondiale, jusqu'à la défaite italienne à la bataille de Caporetto (du 24 octobre au 9 novembre 1917), Udine fut le siège de l’État-Major de l'armée italienne.

*La ville fut occupée par les Allemands du 8 septembre 1943 jusqu'à la libération en avril 1945

*Udine est reliée par autoroute à l'Autriche au nord, à Venise (à une centaine de kms au sud-ouest) et à Trieste (à 70 kms environ au sud-est).

*Le 6 mai 1976, un tremblement de terre dont l'épicentre se situait à 27 kms au nord d'Udine, affecta toute la province. Il y eut 989 morts et 45.000 sinistrés. L'organisation des secours et la reconstruction sont souvent cités comme modèle d'efficacité.

 

*Les principaux monuments de la ville datent de la période vénitienne :

*Le château : au centre de la ville, surélevé sur une petite colline, sa construction commença en 1517 sous le doge Leonardo Loredano et dura 50 années. Il prit la place d'une forteresse détruite en 1511. Il est aujourd'hui transformé en musées : musée d'art antique, musée archéologique, musée du dessin et des estampes, musée de la photographie et musée du Risorgimento. Le château comporte des décorations de Giovanni da Udine (1487/1564), qui fut peintre et architecte. Élève de Raphaël, il travailla à Rome, à Florence puis revint à Udine sa ville natale.

On accède au château, depuis la place de la Liberté, par une porte appelée « arc Bollani » (du nom de Domenico Bollani lieutenant vénitien) construit en 1556 avec Andrea Palladio comme architecte sous le règne du doge Lorenzo Priuli, avec le lion de Saint Marc au dessus de cette porte.

Le château est complété par l'église « Santa Maria del Castello » qui date du XIIIe siècle.

*la place de la Liberté (Piazza Libertà) : C'est la plus ancienne place de la ville située juste au pied du château. Depuis sa création elle fut appelée « piazza del vino », « piazza del commune », « piazza Contarena » (du nom d'un sénateur vénitien nommé Giorgio Contarini), « piazza Vittorio Emanuele II », avant de prendre à la Libération le nom actuel.

*Au centre de la place se trouvent : une fontaine (architecte Giovanni da Udine) , une colonne de 1539 surmontée du lion de Saint Marc, une autre de 1614 avec la statue de la justice, différentes statues (dont une d'Hercule) et un « monument de la paix » érigé en 1819.

Autour de la place, outre l'arc Bollani :

*la loggia « del Lionello » (du nom de l'architecte), construit entre 1448 et 1457 sous le doge Francesco Foscari. Incendiée en 1876, elle fut reconstruite.

*la Loggia « San Giovanni » datée de 1533

*la tour de l'horloge, au dessus de la loggia San Giovanni, datée de 1527 avec à son sommet deux Maures qui sonnent l'heure (pour les vivants) comme place Saint Marc à Venise. L'architecte en est Giovanni da Udine. Sous le cadran de l'horloge, encore le lion de Saint Marc. Ce lion de Saint Marc est ainsi représenté 3 fois sur la place. Si le visiteur ignore que la ville appartint à Venise, il en fait exprès !

*la cathédrale (il Duomo) : qui n'est pas sur la place de la Liberté, mais un peu plus au sud dans la ville, fut construite à partir de 1236, avant l'arrivée des Vénitiens. Elle fut consacrée en 1335. Elle comporte 8 chapelles et des tableaux de Giambattista Tiepolo. A proximité de la cathédrale, le palais archiépiscopal avec un musée diocésain et une galerie « Tiepolo »

 

illustrations : on trouvera en illustrations :

*l'Arc Bollani surmonté du lion de Saint Marc.

*une vue de la place de la Liberté : au premier plan la colonne avec le lion de Saint Marc, la fontaine et à gauche la statue d'Hercule. Au second plan la loggia San Giovanni et au dessus la tour de l'horloge avec ses 2 Maures. Images du net (Windex).

J.D. 22 janvier 2017

 

Udine, Arc Bollani et place de la Liberté
Udine, Arc Bollani et place de la Liberté

Udine, Arc Bollani et place de la Liberté

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens