Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 20:36

La royauté anglaise (première partie) N°377

 

En mai, j'ai mis sur ce blog une note sur la République anglaise (N°373). Cette note comporte quelques considérations sur la royauté, mais, il y manque à l'évidence une information plus complète sur les dynasties anglaises et leurs territoires.

 

I-Les territoires :

*L’Écosse : -C'est le territoire le plus au nord de la Grande-Bretagne, bordé de 3 côtés (est, nord et ouest) par la mer et séparé de l'Angleterre au sud par une chaîne de collines : les Monts Cheviot (The Cheviot Hills) qui culminent à la pointe Cheviot à 715 mètres d'altitude.

-Ce territoire fut occupé depuis la haute antiquité puisque les touristes peuvent encore voir les restes d'une maison datant d'environ 3500 ans avant J.C. à Knap Of Howar dans une des îles de l'archipel des Orcades, archipel qui compte 67 îles situées au nord de l’Écosse et qui appartiennent à l’Écosse, tout comme l'archipel des Hébrides situé à l'ouest et qui compte plus de 500 îles ou îlots et l'archipel des Shetland situé au nord des Orcades et qui comprend une centaine d'îles.

Comme les Gaulois, les anciennes populations qui occupèrent l’Écosse, ne laissèrent pas de textes écrits. Il fallut attendre les Romains pour avoir les premières traces écrites sur l’Écosse. Les habitants furent appelés « Pictes » par les Romains et leur territoire « Calédonie » (Caledonia).

-La première incursion romaine en Grande-Bretagne date de César (en -55/-54), en rappelant qu'à l'époque l'île était appelée « Bretagne » et que l'actuelle « Bretagne » dans l'ouest de la France était alors appelée « Armorique ». César ne resta pas et ne laissa pas de troupes d'occupation.

C'est en l'an 43 (au premier siècle de notre ère) que les Romains s'emparent de l'Angleterre, mais pas du territoire des Pictes qui sont vaincus en l'an 83 par Agricola mais pas occupés. Pour se protéger des Pictes trop remuants, Hadrien fait construire un premier mur de séparation dans les années 120. Ce mur de 118 kms de long environ, va de la mer d'Irlande à l'ouest à l'embouchure du fleuve Tyne qui se jette dans la mer du Nord à l'est. Ce mur était défendu par 300 tours et 17 camps fortifiés. Il en reste des traces qui ont été classées au patrimoine de l'Unesco en 1987.

Une vingtaine d'années plus tard, sous l'empereur Antonin, les Romains construisent un nouveau mur de défense contre les Pictes environ 130 kms plus au nord à l'endroit le plus resserré (moins de 50 kms juste au nord de la ligne Glasgow à l'ouest/Edinburgh à l'est) mais ne peuvent s'y maintenir et se replient sur le mur d'Hadrien vers l'an 211 avant de quitter l'Angleterre vers l'an 410.

La ligne actuelle de séparation entre Ecosse et Angleterre (The Cheviot Hills) se situe entre le mur d'Hadrien et celui d'Antonin.

-C'est une arrivée de « Scots » venus d'Irlande au cinquième siècle qui a donné son nom à l’Écosse. Les Scots se mêlèrent aux Pictes puis aux Vikings lorsque ceux-ci débarquèrent en l'an 839.

-Après le départ des Romains, en Écosse comme un peu partout, une royauté  se développa. A plusieurs reprises, les Anglais voulurent s'emparer de l’Écosse, laquelle s'allia même à la France pour s'opposer aux Anglais. Après moult péripéties, un roi d’Écosse devint roi d'Angleterre en 1603 ce qui assura l'Union, de fait, avant que l'ensemble ne prenne le nom de « Grande-Bretagne «  officiellement le 1er mai 1707.

-Dans le cadre d'une décentralisation voulue par Tony Blair, l’Écosse obtint, après référendum, un parlement (réuni la première fois le 12 mai 1999) avec un premier ministre et des pouvoirs dans certains domaines.

-Aujourd'hui, l'Ecosse a une superficie de 78782 km², ce qui équivaut à la superficie additionnée des 3 pays du Bénélux ; avec une population d'environ 5.300.000 habitants.

-Edimbourg (Edinburgh), la capitale, est située à l'est sur la mer du Nord ; avec une population de l'agglomération d'environ 820.000 habitants. Glasgow à l'ouest a une population agglomérée d'environ 2.850.000 habitants, ce qui en fait la principale ville d’Écosse.

L'Anglais est devenu la langue principalement parlée en Écosse, même si subsistent le « gaélique écossais » et le « scots », mais pour combien de temps ?

 

*Le pays de Galles : (Wales pour les Anglais) : est une partie de la Grande-Bretagne située à l'ouest de l'Angleterre proprement dite et entourée par la mer au nord, à l'ouest et même au sud où le pays de Galles est séparé des Cornouailles (on dit aussi La Cornouailles, mais à ne pas confondre avec la Cornouaille bretonne autour de Quimper) par le canal de Bristol.

C'est en l'an 78 que les Romains s'emparèrent du pays de Galles peuplé de celtes.

-Après le départ des Romains, une souveraineté autonome (de l'Angleterre) se développa.

-Au huitième siècle le roi gallois Offa fit élever un mur, à l'est de son royaume, pour le séparer de l'Angleterre. Aujourd'hui un sentier de randonnée (Offa's Dyke Path) perpétue le souvenir de cette frontière.

-Le roi d'Angleterre Edouard 1er parvint à vaincre les Gallois et annexa le pays en 1284. Pour prévenir d'éventuels soulèvements des Gallois, Edouard 1er fit édifier plusieurs forteresses. Quatre forteresses et 2 enceintes de villes de cette époque furent classées au patrimoine mondial de l'Unesco en 1986.

-C'est en 1999, en même temps que l’Écosse, et dans le cadre de la décentralisation que le pays de Galles a obtenu un parlement et un premier ministre avec un certain pouvoir par rapport à Londres.

-Le pays de Galles a une superficie de 20.779 kms2 (la moitié de la Suisse) pour une population d'environ 3.100.000 habitants. La capitale est Cardiff (346.000 habitants environ) située au sud du pays de Galles sur le canal de Bristol, c'est à dire avec accès direct à la mer. Le point culminant est au nord du pays de Galles (Mont Snowdon à 1085 mètres).

Le dragon rouge est officiellement le symbole du pays mais le poireau est aussi très populaire, comme l'est le chardon en Écosse, le trèfle en Irlande et la rose en Angleterre. Ceci n'est pas surprenant, aux États-Unis, chacun des 50 États a une fleur symbole et un oiseau-symbole.

Au niveau langue, le « gallois » s'efface progressivement au bénéfice de l'Anglais.

 

*L'Irlande : Cette île située à l'ouest de l'Angleterre a une superficie de 83500 kms2 pour une population d'environ 5.200.000 habitants.

Habitée depuis la plus haute antiquité, elle fut envahie par les Celtes au sixième siècle avant Jésus-Christ, christianisée par Saint Patrick au cinquième siècle, puis envahie à nouveau par les Vikings du VIIIe au Xe siècles et fut ensuite l'objet des convoitises anglaises dès le douzième siècle.

Les Irlandais résistèrent, mais dès 1541, le roi d'Angleterre Henri VIII (barbe bleue) se proclama « roi d'Irlande ». Face à l'opposition des Irlandais, les Anglais firent de la répression, qui à plusieurs reprises, prit des allures de génocides et conduisit beaucoup d'Irlandais à l'exode.

Enfin, un traité du 6 décembre 1921 divisa l'Irlande en 2 : une partie britannique au nord de 13.600 kms2 et aujourd'hui environ 1.600.000 habitants avec Belfast comme capitale, qui prit le nom d'Ulster et une partie sud de 70.300 kms2 et actuellement, près de 5.000.000 d'habitants, appelée « Eire » avec Dublin (plus d'un million d'habitants) comme capitale. Mais l'Eire était alors considérée comme « Dominion » britannique. Il fallut attendre le 21 décembre 1948 pour que la partie sud de l'Irlande devint complètement indépendante de la Grande-Bretagne. La République d'Irlande fut proclamée le 18 avril 1949.

Comme en Écosse ou au pays de Galles, l'Anglais a pris le pas sur l'Irlandais comme langue parlée par la population.

 

 

*L'île de Man : Elle est située dans la mer d'Irlande, à mi-chemin des côtes anglaises (à l'est) et des côtes de l'Irlande du Nord (à l'ouest). Elle a une superficie de 571 kms2 pour une population de 89.000 habitants environ.

Les plus anciennes traces, retrouvées, de présence humaine sur cette île, remontent à 4.000 ans avant Jésus-Christ. L'île fut celte, puis envahie par les Vikings, annexée par la Norvège, puis l’Écosse ; enfin l'Angleterre, sous le roi Édouard 1er, qui la récupéra en 1290.

-En 1765, l'île fut achetée comme propriété privée par les souverains anglais qui en furent donc les « Seigneurs ». Mais depuis 2011, l'île a un « lieutenant-gouverneur » élu par la population. Officiellement l'île n'appartient ni à la Grande-Bretagne ni à l'union européenne. Cette situation pour le moins bizarre a permis à cette île de se transformer en paradis fiscal dans les années 1960 au grand dam de beaucoup, mais l'expérience nous a appris que ce sont souvent ceux qui crient le plus qui vont planquer leur fric dans les paradis fiscaux ! Pour un Cahuzac qui s'est fait prendre la main dans le pot de confiture, combien d'autres ?

Douglas est la capitale de cette île. Depuis mars 2016 elle a été classée « réserve de biosphère » par l'Unesco.

 

Les îles Anglo-normandes :

Il s'agit d'un chapelet de 14 îles ou îlots au large du Cotentin, dont les principales sont : Jersey (118,2kms2 et 100.000 habitants environ), Guernesey (78 kms2 et 62.500 habitants), Serq (5,4kms2 et 550 habitants) et Aurigny (7,8km2 et 1900 habitants).

Dans les 200.000 dernières années, les périodes successives de glaciation/réchauffement ont fait que le niveau de la mer a été, par rapport à la situation actuelle, soit jusqu'à 15 mètres plus haut soit jusqu'à 100 mètres plus bas. Il y a donc eut des périodes où ces îles n'en étaient pas puisque rattachées au continent .

-Elles furent d'abord appelées « îles normandes ». En l'an 911, le roi de France Charles le Simple donna un territoire et un titre de comte à Rollon, un chef d'envahisseurs Vikings. Puis en 1010, le roi de France (Robert II Le Pieux) transforma le comté de Normandie en duché.

Lorsqu'un duc de Normandie (Guillaume le Conquérant) s'empara de l'Angleterre (en 1066) et en devint le roi, il conserva en même temps son titre de duc de Normandie et son territoire. C'est en 1204 que Philippe-Auguste récupéra la Normandie mais pas les îles qui devinrent îles anglo-normandes ; mais comme l'île de Man, elles sont réputées être la propriété de la couronne britannique ce qui les exclut de l'appartenance à l'union européenne et aux obligations, spécialement fiscales qui en découlent.

-Les Allemands occupèrent les îles anglo-normandes du 30 juin 1940 jusqu'au 9 mai 1945.

-entre 1950 et 1963, la Grande-Bretagne se débarrassa de ses déchets nucléaires en les balançant au large des îles anglo-normandes, dans des fûts soit-disant étanches, mais cela est aujourd'hui contesté par les mouvements d'écologistes.

-rappelons également que Victor Hugo s 'exila d'abord à Jersey de 1852 à 1855 puis à Guernesey de 1856 à son retour en France le 5 septembre 1870.

 

 

*La Grande-Bretagne : c'est l'ensemble constitué par l'Angleterre, l’Écosse et le pays de Galles

 

*Le Royaume-Uni : C'est la Grande-Bretagne plus la partie de l'Irlande devenue anglaise, c'est-à-dire la totalité de l'Irlande à compter du 1er janvier 1801 mais seulement l'Irlande du Nord à partir de l'Indépendance de l'Irlande du sud dans les années 1920.

 

*Les îles britanniques : Ce sont Le Royaume-Uni plus l'Irlande du sud (ou République d'Irlande), plus l'île de Man, plus les îles anglo-normandes.

 

*Les peuples celtiques : ont le nom de « peuples celtiques » les habitants des territoires suivants : Ecosse, Irlande, île de Man, pays de Galles, Cornouailles et Bretagne (en France).

On voit que l'Angleterre proprement dite n'y figure pas mais seulement plusieurs territoires appartenant au Royaume-Uni, alors qu'une partie de la France en est.

 

*Le tournoi des six nations :

La première rencontre internationale de rugby se déroula le 27 mars 1871 entre l'Angleterre et l’Écosse. A partir de 1882 fut créé un tournois annuel entre 4 nations : Angleterre, Écosse, Irlande, Pays de Galles, qui se transforma en tournoi des 5 nations par ajout de la France en 1910 puis en tournoi des 6 nations par intégration de l'Italie en l'an 2000.

On remarque au passage, que dans les grandes compétitions sportives internationales, genre jeux olympiques, les États-Unis ne sont représentés que par une seule équipe dans chaque discipline, alors que l'Union européenne a encore autant d'équipes que de nations et en rugby, la Grande-Bretagne a même 4 nations ! En précisant que l'équipe d'Irlande comprend les meilleurs joueurs sélectionnés de l'Irlande du Nord et de l'Irlande du Sud.

 

Illustration et suites : on trouvera en illustration ce qu'il reste de la maison de Knap of Howar (source : commons.wikimedia.org/windex)

La suite de cette note portera sur l'Angleterre proprement dite et les 14 territoires britanniques d'Outre Mer.

J.D. 30 juin 2017

 

 

restes de la maison des îles Orcades

restes de la maison des îles Orcades

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens