Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 16:56

Caravaggio N°390

 

Caravaggio est le nom d'une ville lombarde d'environ 16.000 habitants située dans la province de Bergame à 25 kms au sud de Bergame et à une quarantaine de kms à l'est de Milan. Cette ville est réputée pour avoir donné son nom à un peintre célèbre, pour être la ville natale d'un autre peintre et pour son sanctuaire Santa Maria del Fonte.

 

I-Le Caravage : Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Il Caravaggio ou Le Caravage ou simplement Caravage en français, naquit en fait à Milan le 29 septembre 1571, d'une famille originaire de Caravaggio. Son père participa à la construction de la cathédrale de Milan, construction commencée en 1386 et qui ne sera terminée qu'au début du dix-neuvième siècle sous Napoléon. En outre ses parents se réfugièrent à Caravaggio lors de la peste de Milan commencée en 1576. Le Caravage lui-même séjournera à Caravaggio de 1589 à 1592.

En avril 1584, il fut mis en apprentissage à Milan chez un peintre nommé Simone Peterzano. Très vite, l'élève dépassa le maître et devint même rapidement célèbre. Il figure parmi les grands peintres et a donné son nom à un courant appelé « Caravagisme » dont voici la définition selon Larousse :

« courant pictural issu de l’œuvre du Caravage caractérisée par le réalisme des représentations et la vigueur des contrastes d'ombre et de lumière ».

Après son séjour à Caravaggio il partit pour Rome en 1592 et reçut l'appui du cardinal Francesco del Monte. Il réalisa des œuvres principalement pour les églises Saint Louis des Français et Sainte Marie du Peuple.

Si il fut un grand peintre, il mena une vie de « mauvais garçon » et tua même en 1606 un homme nommé Ramuccio Tomassoni, au cours d'une bagarre.

Obligé de fuir Rome après ce meurtre, il se retrouva à Malte début 1607, puis à Naples, enfin en Sicile en 1608 tout en continuant à peindre.

Pensant avoir obtenu le pardon du pape pour ce meurtre, il voulut regagner Rome. Il débarqua à Porto Ercole, sur la côte (presqu'île de Monte Argentario) à 150 kms environ au nord de Rome. Atteint de paludisme, il mourut le 18 juillet 1610 à l'hôpital Sainte Marie Auxiliatrice de Porto Ercole. Il avait 38 ans.

Que sa vie ne fut pas un modèle de vertu n'empêcha pas la banque d'Italie d'imprimer entre 1990 et 1997 des billets de 100.000 lires à l'effigie du Caravage et la poste italienne d'émettre des timbres consacrés au Caravage en 1960 et 1973.

 

II-Luigi Cavenaghi : il naquit à Caravaggio le 8 août 1844 et mourut à Milan le 7 décembre 1918. Il fut à la fois peintre et restaurateur.

Installé à Milan, on retrouve ses œuvres comme peintre dans des églises de Milan, au sanctuaire de Caravaggio ainsi que dans l'église Sainte Marie de Gallarate (province de Varèse en Lombardie).

Comme restaurateur, il est surtout célèbre pour la restauration entre 1901 et 1908 de « La Cène » de Léonard de Vinci, œuvre réalisée entre 1495 et 1498 dans le réfectoire du couvent dominicain de Santa Maria delle Grazie à Milan.

 

III-Sanctuaire : Le 26 mai 1432, à Caravaggio, vers les cinq heures du soir, la Vierge Marie est censée être apparue à une italienne de 32 ans nommée Giovanetta di Pietro Vacchi, fille de paysan, mariée à un mari décrit comme brutal.

La Vierge lui demanda de prier pour la paix dans sa famille, entre les États ainsi qu'entre l’Église d'Occident et celle d'Orient. Une fontaine, qui existe toujours, est réputée avoir surgi en même temps que l'apparition, d'où le nom du sanctuaire.

Sept années plus tard au concile de Florence, le 6 juillet 1439, les Églises catholique et orthodoxe décidaient leur réunification. Voir fiche N°285 http://jean.delisle.over-blog.com/2016/05/felix-V-le-pape-aux-3000-bulles-n-285.html

Il n'y eut pas de suite à ce projet de réunification, mais à l'époque cela fut mis en relation avec l'apparition de Caravaggio.

C'est à la demande de Charles Borromée (1538/1584) qui fut nommé archevêque de Milan en 1564, que commença en 1575, à l'emplacement de l'apparition, la construction d'un sanctuaire, sur les plans de l'architecte Pellegrino Tibaldi dit le Pellegrini. Voir illustration. L'actuel bâtiment a remplacé une chapelle beaucoup plus modeste que l'évêque de Crémone avait fait construire au siècle précédent.

Depuis, le sanctuaire Santa Maria del Fonte de Caravaggio est en Italie un important centre de pèlerinages. Le Pape Jean-Paul II a visité ce sanctuaire le 19 juin 1992.

Des églises dédiées à Notre-Dame de Caravaggio ont également été construites au Brésil et en Croatie.

J.D. 10 septembre 2017

 

le sanctuaire de Caravaggio

le sanctuaire de Caravaggio

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens