Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 18:41

 

Aix antique (annexes)

 

 

CLASSIFICATION DES MARBRES DECOUVERTS DANS LES THERMES ROMAINS

(Etablie en 1858 par le vicomte Héricart de Thury, membre de l'institut et Président de la Commission des eaux minérales de France)

A) provenance des marbres :

Italie (Carrare et Verone), Grèce, Syrie, Afrique du Nord, et en France : de l'Isère (La Mure et Laffrey), des Bouches du Rhône, de l'Hérault, du Var, du Languedoc, des Vosges, de la Saône-et-Loire et de la Savoie : Iseran, Petit Saint Bernard, Pralognan, Villarodin, Les Echelles et Saint Thibaud de Couz

B) couleurs des marbres :

6 tons rouges, 5 verts, 5 blancs, 3 jaunes, 3 violets, 1 bleu, 1 noir, 1 gris

 

 

NOMS ANTIQUES RETROUVES A AIX-LES-BAINS :

A) noms de fabricants sur des poteries et céramiques:

Aetius, Agenor, Atisius, Caius, Cassioli, Catullus, Doms, Fortis, Lucanus, Noster, Nosteri, Quintus, Severinus, Sextus, Sevvo, Vallo

B) noms de fabricants sur des briques :

Adeci Alpin, Caesar Censem, Clariana, Clarianae, Claria Numada, Clarianus, Clarianus Cisal, Virionum

C) sur des amphores :

Doms, Rommi

D) sur des pierres, noms de « conseillers » du Vicus (du bourg) :

Aelius Decumanus, Cacucius Decimianus, Caius Julius Marcelinus, Canius Decimus, Julius Spinter, Romanius Valerius, Smerius Licinianus, Tintius Derco, Titius Hyginus, ainsi qu'un nom imcomplet : Solius …

E) sur des pierres, noms de patrons ayant été des mécènes pour le Vicus :

Rufius Julianus, Smerius Masuetus, Zmertuccius Titianus

F) sur des objets divers :

sur un mortier : Atisius secundus

sur une lampe : L. Saia,

sur de tuyaux de plomb : Luionis, Nionis

sur un fragment : Cnaeus Eppius Gallus

G) sur des inscriptions funéraires :

Catinia Isodora, Catinia Moschis, Cnaeus Julius Lucinus, Decimus Titius Apolaustianus, Decimus Titius Domitinus, Decimus Titius Domitius, Decimus Titius Hilarus, Decimus Titius Rhenus, Decimus Titius Secundus, Decimus Titius Severinus, Decimus Titus Hermes, Decimus Titus Hilarus, Julia Tertia, Lucius Julius Capito, Marcus Allo Anivus, Marcus Marius Laracio, Ouchianus Anivus, Pompeius Carpophorus, Titia Apate, Titia Chelido, Titia Crispina, Titia Dorcas, Titia Eleutheris, Titia Eutychia, Titia Severina, Titia Sigenis (et ses parents : Mascarpio et Januaria), Titius Hermes, Titius Hyginus, Titius Martinus, Titius Severinus

H) sur des inscriptions votives :

Caius Valerius Camulatus (fils de Senorix), Caius Valerius Cossus, Lucius Cabrius, Marcus Helvius Juventius (fils de Severus), Quintus Clodius Potitus (affranchi de Quintus)

I) sur l'Arc de Campanus:

Caia F. Sentia Voluntilla (aïeule), Caia secundina (grand-mère paternelle) , Caius Agricola, Caius Sentius (aïeul), Decius Valerius Gratus, Lucia F. secundina Pompeia (tante du côté paternel), Lucius Pompeius Campanus (fils de Campanus et de Santia), Pompeia Maxima (la soeur) , Pompeius (père), Pompeius Campanus (le frère), Pompéius Campanus (grand-père paternel), Titius Camutius dit l'Athénien

 

La plupart des inscriptions romaines d'Aix-les-Bains ont été retrouvées au XIXe siècle par des archéologues (appelés à l'époque : « antiquaires »), des érudits ou des voyageurs, qui en ont fait des communications ou publié leurs découvertes dans des récits. Plusieurs auteurs ont récapitulé ces inscriptions. Voir par exemple :

*Jules de Mouxy de Loche dans « Histoire d'Aix-les-Bains 1898, réédition chez Laffitte à Marseille en 1978) Volume I, chapitre V

*Jean Prieur dans « Aix-les-Bains dans l'antiquité, guide du musée archéologique » 1978

*Bernard Rémy, Françoise Ballet et Emmanuel Ferber dans « Carte Archéologique de la Gaule, Savoie » 1997.

Pour chaque inscription, les auteurs ci-dessus fournissent la référence C.I.L. (Corpus des Inscriptions Latines) et publient également des bibliographies.

Nota: jusqu'au premier siècle de notre ère, le nom des Romains comprenait 3 éléments :

le « nomen » ou nom de famille

le praenomen ou prénom

et le cognomen qui permettait de distinguer les différentes branches d'une même famille.
Ainsi le célèbre Romain du premier siècle avant notre ère, connu sous le nom de César, au mieux sous le nom de Jules César, s'appelait en fait : Julius Caius Caesar.
César faisait partie de la famille des Julii, Caius était son prénom et Caesar son cognomen. A partir du second siècle de notre ère le « praenomen » commence à disparaître.

 

LISTE (non exhaustive) D'AUTEURS DU XVIIIe siècle ou du XIXe siècle qui avaient déjà compris que l'Arc de Campanus était la porte d'entrée des thermes romains : (date, auteur, ouvrage) :

1783, François De Mouxy de Loche : « Recherches sur les Monuments antiques d'Aix-en-Savoie »

1802, Albanis Beaumont : « Description des Alpes Grecques et Cottiennes »; Il délimita l'emprise des thermes romains. Son plan montra que l'Arc de Campanus était strictement au centre de la façade de ces thermes.

1802, docteur Charles Despine : « Essai sur la typographie médicale d'Aix-en-Savoie »

1806, François De Mouxy de Loche, dans une communication du 20 février 1806 à l'Académie impériale de Turin

1807, M. de Verneuilh (Préfet) : « Statistiques Générales de la France, Département du Mont-Blanc »

1826, Baron de Malzen : « Monumens d'antiquités romaines dans les Etats de Sardaigne en terre ferme »

1830, Comte De Fortis : « Voyage à Aix-les-Bains »

1830, Baron Chasseloup : « Guide pittoresque aux eaux d'Aix-en-Savoie »

1833, Jenny Bernard : « Les eaux d'Aix-en Savoie »

1834, Docteur Constant Despine : « manuel de l'étranger aux eaux d'Aix-en-Savoie ». Il signale (en 1830), le dégagement d'une allée dallée sous l'Arc; ce qui confirme la thèse du passage donc de la vocation de porte d'entrée

1835, Alexandre Martin : « La Suisse pittoresque et ses environs »

1836, Bertolotti : « Guide du voyageur en Savoie et en Piémont »

1837, A. Jouve : « Itinéraire du Haut-Rhône »

1838, Anonyme : « Itinerario de regli stati in terra ferma »

1839, Docteur P.C. Ordinaire : « Aix ancien et moderne »

1844, Docteur Constant Despine : « Manuel topographique et médical de l'étranger aux eaux d'Aix-en-Savoie »

1850, Amédée Achard : « Une saison à Aix-les-Bains »

1853, Comte Davet de Beaurepaire : « Histoire et descriptions des sources minérales du royaume de Sardaigne »

1857, Théophile Bruant d'Uzelle : « Quinze jours à Aix-les-Bains »

1858, Adolphe Lance : « Excursion en Italie »

1864, Docteur A. Forestier : «  Etudes pratiques sur les vertus des eaux d'Aix-en-Savoie »

1883, Jacques Delmas : « Une caravane scolaire en Dauphiné et Savoie »

1884, Victor Barbier : « Aix-les-Bains et ses environs »

1886, W.Wakefield : « The baths, bathing and attractions of Aix-les-Bains »

1898, Jules de Mouxy de Loche : « Histoire d'Aix-les-Bains ». Ce De Loche écrit : « en 1869, en déblayant les abords de l'arc de Campanus, on trouva à droite et à gauche de ce monument deux massifs de maçonnerie, placés à 2,25 mètres des piliers de cet arc. Ces massifs d'une dureté telle qu'il fallut faire jouer la mine pour les enlever, avaient chacun 2 mètres de largeur et 1,60 mètres de profondeur. On se demande à quoi ont pu servir ces massifs; peut-être supportaient-ils des statues colossales, comme celle d'Hercule dont on a retrouvé les débris, afin de mieux marquer l'entrée du vicus acquae, ou des thermes romains »

 

Malgré la profusion des témoignages et avis, des auteurs écrivent encore au XXIe siècle que l'arc de Campanus était un arc funéraire. Mais ceux qui écrivent cela ne se sont jamais demandés où se situait cet arc par rapport à l'emprise des thermes, ni par où pouvait passer la voie d'accès aux thermes. Se poser ces questions semble pourtant élémentaire.

Il faut dire que l'observateur qui se trouve à Aix-les-Bains place Maurice Mollard voit parfaitement l'Arc de Campanus bien dégagé, mais n'a aucune vue sur les restes des anciens thermes (environ 1.000 m2 sur 26.000 primitivement) qui sont enfouis dans ce qui fut les Thermes Nationaux. Pour l'observateur, le rapprochement visuel entre les restes des bains romains et leur porte d'entrée (l'Arc de Campanus), n'est pas possible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens