Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 17:46

Les Romains, comme beaucoup de peuples antiques, furent particulièrement superstitieux, une superstition organisée, légalisée.

De toutes manières, de la Pythie de Delphes à Madame Soleil, en passant par la Sibylle de Cumes, les humains ont toujours eu besoin de se rassurer et de consulter des diseuses ou diseurs de bonne aventure censés avoir des dons particuliers ou être inspirés des dieux.

La superstition est probablement aussi vieille que le genre humain. On en trouve déjà trace dans les récits d'Homère sur la guerre de Troie (située au début du douzième siècle avant notre ère), à travers le devin Calchas ou Cassandre dotée d'un don prophétique par le dieu Apollon.

Chez les Romains dès le texte sur la fondation légendaire de Rome, au huitième siècle avant notre ère, on voit les jumeaux Rémus et Romulus consulter le vol des oiseaux.
Très tôt dans l'histoire de Rome, un collège d 'augures fut organisé. On a trace de 6 membres vers l'an 300 avant notre ère, de 16 membres au temps de César, c'est-à-dire au premier siècle avant notre ère. Ces augures étaient consultés par le Sénat, les Consuls, les généraux etc avant toutes les grandes décisions, comme les déclarations de guerres etc. Les augures devaient observer le vol des oiseaux, ou l'appétit des poulets. Après une cérémonie de positionnement très réglementée, si le premier vol d'oiseaux observé, passait à droite (dexter) de l'augure, le signe était réputé favorable, à l'inverse, si il passait à gauche (sinister), le signe était défavorable. A travers les siècles et dans beaucoup de mythologies, la gauche a toujours eu une connotation négative. Voir sur mon blog le texte consacré à la satire.

Le dernier roi de Rome, Tarquin le Superbe (roi de -534 à -509) aurait acheté des livres à la Sibylle de Cumes et institué un corps de 2 prêtres chargés d'en interpréter le sens. Au premier siècle de notre ère, l'empereur Claude étudia la langue étrusque et créa une nouveau corps de « devins » appelés Haruspices et chargés d'examiner et d'interpréter les viscères d'animaux. Dans leurs pratiques superstitieuses, les Romains semblent avoir beaucoup emprunté aux Etrusques qui eux-mêmes ont emprunté aux Babyloniens, aux Hittites etc.

Parmi les signes étudiés par les Etrusques, il y avait la foudre. Les éclairs venant de l'est étaient une chose positive, ceux venant de l'ouest étaient au contraire de mauvais augures. Le pire étaient les éclairs venant du nord-ouest. Source : encyclopédie des symboles diffusée par France-Loisirs en 1989.

Le jour où le nouveau président de la République française est entré en fonction, il a pris l'avion pour se rendre à Berlin. Son avion touché par la foudre a fait demi tour. Je ne sais pas d'où venait cette foudre, mais probablement du nord-ouest. Mais comme le dit un chroniqueur sur France-Info : « vous n'êtes pas obligés de me croire ».

J.D. 16 mai 2012

la louve allaitant Rémus et Romulus à Pise piazza dei Miracoli ou del Duomo, photo J.D. 29.5.2009

la louve allaitant Rémus et Romulus à Pise piazza dei Miracoli ou del Duomo, photo J.D. 29.5.2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens