Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 10:01

 

Le salaire du Président

 

 

En arrivant à l'Elysée en 2007, N. Sarkozy avait fait aligner le salaire du président de la République sur celui du premier ministre. Cela avait fait crier beaucoup de Français qui ne se sont jamais demandés ce qui pouvait justifier un salaire moindre pour le président que pour le premier ministre. Les mêmes n'ont également jamais crié contre le salaire du premier ministre pourtant égal à celui du président.

Ils n'ont jamais tenu compte non plus que N. Sarkozy est le premier président à avoir soumis le budget de l'Elysée au contrôle de la Cour des Comptes et qu'avant lui, les présidents n'avaient pas fait augmenter le salaire de la fonction mais se servaient (tous sauf De Gaulle) allègrement dans les fonds de l'Elysée ou dans les valises de billets envoyées généreusement à l'Elysée par certains dictateurs comme Omar Bongo. Voir ce qu'en dit Jean-François Probst dans son livre consacré à Chirac : « Chirac mon ami de trente ans » éditions Denoël mars 2007. Voir page 11 ainsi que le chapitre 18 à partir de la page 207 (texte digne de Suétone dans « Vies des douze Césars » !

En quittant l'Elysée, le salaire net mensuel du Président Sarkozy est de 19.331 euros (chiffre publié par « Le Point » du 10 mai 2012 page 58, ou voir sur internet). Les mêmes Français qui n'ont pas arrêté de crier contre le salaire de Sarkozy, ne disent rien sur le salaire de certains journalistes de la télévision en France qui gagnent 2 ou 3 fois plus que le président de la République, sans parler de certains joueurs de foot qui gagnent en un mois autant qu'un président de la République française en 5 ans ! Ils n'ont rien dit non plus lorsque DSK arrivant au FMI a fait augmenter le salaire du poste, ce qui lui permettait de gagner 60 % de plus que le salaire présidentiel français. Mais peu importe les arguments il fallait crier contre Sarkozy, c'était dans l'air du temps et ils ont eu sa peau le 6 mai 2012 au terme d'une coalition allant du parti communiste à Bayrou, en passant par Mélenchon, la CGT, les Verts, les homos, les mosquées etc

En Espagne, il a fallu plus de 7 ans (de mars 2004 à novembre 2011) au socialiste José Luiz Zapatero pour mettre son pays dans l'état où il est. Au Portugal, le socialiste José Socratès a fait «  mieux », puisque en seulement 6 ans (de mars 2005 à juin 2011), il est parvenu à mettre le Portugal dans le même état que l'Espagne.

En France, le socialiste Hollande est élu pour 5 ans. Fera-t-il « mieux » que Zapatero ou Socratès ? À suivre.

J.D. 11 mai 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens