Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 16:37

 

 

Dans les débuts de l'histoire de la Rome antique, après la guerre entre les Romains et les Sabins pour la possession des femmes (c'est le fameux « enlèvement des Sabines ») ; et selon la légende, le peuple sabin se divisa en plusieurs rameaux (Voir Theodor Mommsen, « Histoire romaine », livre premier, chapitre VIII).
L'un de ces rameaux suivit le taureau et s'installa dans les montagnes entre Rome et l'Adriatique (Massif des Abruzzes) ainsi que dans les plaines à l'est de ce massif et constitua le peuple des Samnites.

Un autre groupe suivit un oiseau, le pic, et fonda le peuple des Picentins dans l'actuelle région d'Ancône sur l'Adriatique ; un troisième groupe suivit le loup (hirpus) et devint les Hirpins dans le pays de Bénévent (au Nord-est de Naples) ; enfin une partie resta sabine tout simplement dans le Latium (région autour de Rome) où elle se trouvait avant la fondation de Rome. Cette dernière partie fut la première soumise et intégrée à Rome au terme de plusieurs guerres (Voir Tite-Live « histoire romaine » livres I à III).

Les Samnites conservèrent longtemps leur langue, leur croyances, leur organisation et durant plusieurs siècles, ce fut une lutte impitoyable entre la louve romaine et le taureau sabellique. Les Romains s'étaient battus pour les femmes, ils firent la guerre pour la terre. Symboliquement n'est-ce d'ailleurs pas un peu la même chose ? La terre féconde, la terre nourricière, etc.

L'organisation samnite était très décentralisée, celle de Rome, centralisée, disciplinée, autoritaire. Si le taureau est plus fort que le loup, les loups peuvent attaquer en meute !

La guerre commença en -343 et ne se termina vraiment que par l'extermination des Samnites sous Sylla dans les années -70 soit une guerre de presque 300 ans. Un historien (Mommsen, "histoire romaine", livre IV, chapitre IX) écrivit : « le dictateur (Sylla) avait déclaré que Rome n'aurait point de repos tant que subsisterait le peuple samnite et qu'il fallait que son nom fut désormais effacé de la terre... nous le voyons encore entreprendre en personne une campagne de dévastation.. . Et changer en désert un pays florissant et peuplé qui ne s'en relèvera jamais ». Les Samnites disparurent et Mommsen d'écrire : « On éprouve un sentiment de tristesse en parlant de ces peuples, dont le nom nous arrive comme le son des cloches d'une ville engloutie sous les flots » : belle image !

Voici quelles furent les principales étapes de cette guerre :

Après avoir suivi le taureau, les Samnites avaient fondé plusieurs cités qui avaient prospéré. Pour faire face à la croissance de leurs besoins, ils s'étaient étendus vers le sud, s 'emparant de presque toute la partie sud de l'Italie, menaçant de ce fait différents peuples et surtout les cités grecques qui s'étaient implantées sur le littoral de l'Italie du sud et spécialement sur le golfe de Tarente.

Pendant le même temps, les Romains qui faisaient face aux Samnites en Italie centrale s'étaient eux aussi développés, s'emparant d'abord du Latium, élargissant leur territoire au détriment de différents peuples puis se retournant contre les Etrusques au nord avec notamment la prise de la ville de Veies en -396. Ainsi, de fait, Romains et Samnites s'étaient livrés à de grandes manœuvres ; les Samnites contournant les Romains par le sud tandis que les Romains les contournaient par le nord. Chacun profitait de ses annexions pour accroître son territoire, ses ressources et enrôler de nouveaux soldats dans les cités annexées.

Les Romains avaient formé une ligue des cités latines, les Samnites une confédération des cités samnites.

La guerre qui éclata en -343 a été décrite par plusieurs auteurs (Tite-Live, Appien, Denys d'Halicarnasse) mais avec d'importantes contradictions. Il semble cependant que ce soit la louve qui ait attaqué le taureau. Les Samnites auraient laissé 40.000 hommes sur le terrain. Ils durent abandonner aux Romains la cité de Capoue qui figurait parmi les plus riches et les plus raffinées d'Italie. Après les mouvements d'expansion des Romains et des Samnites, quelques cités grecques (Naples, Pompéï, Herculanum...) avaient pu sauvegarder leur indépendance. En -327, les Romains voulurent s'emparer de ces villes. Les Samnites estimèrent qu'il y avait rupture de l'équilibre des forces et envoyèrent une armée au secours de ces cités. Mais les villes concernées trouvèrent plus sage de se ranger du côté du plus fort et aidèrent les Romains à battre ceux qui étaient venus les secourir. Sympa !

Forts de leur nouvelle victoire, les Romains portent la guerre dans le Samnium (pays des Samnites). Dans les défilés de Caudium, comme dans les meilleurs films d'Indiens, les Samnites obstruèrent la sortie et l'entrée du défilé et pilonnèrent les soldats romains du haut des falaises. Les Romains qui se rendirent furent contraints de défiler sous le joug. Ce fut le célèbre épisode des « fourches caudines ».

Trop crédules ou trop bons, les Samnites libérèrent leurs prisonniers. La louve romaine en profita aussitôt pour mobiliser de nouvelles troupes et repartir en guerre contre le taureau sabellique.

Plusieurs traités se succédèrent, très vite violés. En -310, les Etrusques se joignirent aux Samnites, mais vite vaincus, ils signèrent une paix séparée laissant le taureau seul face à la louve romaine. De guerre de vingt ans en guerre de dix ans, on parvient en -280, année du débarquement de Pyrrhus avec ses phalanges et des éléphants. Les Samnites furent en tête de la ligue anti-romaine. Une nouvelle fois, les Etrusques seront les premiers à signer une paix séparée avec les Romains. Et une nouvelle fois les Samnites seront vaincus.

On retrouve encore les Samnites aux côtés des Carthaginois et d'Hannibal contre Rome, avec la fin que l'on sait. Puis le taureau sabellique prendra encore la tête de la révolte des cités italiques contre Rome au moment de la guerre sociale dans les années -91 à -88. Toujours vaincus, les Samnites comme le taureau leur symbole finiront seuls dans l'arène de l'histoire, abandonnés de tous au terme d'une agonie de près de 3 siècles.

Ainsi, les Samnites auront combattu Rome avant les Carthaginois, avec les Carthaginois et bien après eux, mais si l'Histoire a retenu le nom de Carthage et celui d'Hannibal, qui se souvient aujourd'hui du nom des Samnites peuple valeureux et symbole premier de la lutte contre Rome ?

J.D. 29 mars 2013

 

 

La récapitulation des notes de ce blog, par thème, se trouve sur la fiche N° 76 http://jean.delisle.over-blog.com/article-blog-liste-des-articles-111165313.html

 

guerrier Samnite au musée du Louvre

guerrier Samnite au musée du Louvre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens