Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 10:39

Vendredi soir (24 août 2012), il y a eu sur la 5 une émission consacrée au célèbre buste de Néfertiti.

Ce buste fut découvert en 1912 par l'archéologue allemand Bochardt dans l'antique village des artisans de la cité de Tell el-Amarna qui fut la capitale du pharaon Akhénaton (pharaon monothéiste) au quatorzième siècle avant notre ère.

Ce buste présenté au public seulement en 1925 est conservé au Neues Museum de Berlin. Sa représentation sert d'illustration dans un grand nombre d'articles consacrés à l'Egypte antique.

Un historien d'art suisse nommé Henri Stierlin a jeté un gros pavé dans la marre, en affirmant avec des arguments très convaincants à l'appui, qu'il s'agissait d'un faux fabriqué à partir de 1912 par Bochardt ou à sa demande. Ce ne serait pas une première. Il suffit de se souvenir d'Heinrich Schliemann, américain d'origine allemande qui redécouvrit le site de Troie à partir de 1868 et prétendit ensuite avoir retrouvé « le trésor d'Agamemnon » !

Les égyptologues de Berlin ont juré leurs grands dieux (égyptiens, cela s'impose), avec des arguments tout aussi convaincants, qu'il s'agissait bien d'un buste authentique.

A la fin de l'émission, le téléspectateur ne sait plus quoi penser.

Par contre, en cours d'émission, le reportage présente un village d'artisans égyptiens contemporains qui fabriquent à la demande et probablement depuis un siècle « d'authentiques » objets du quatorzième siècle avant notre ère ! Près de ce village se trouve un temple égyptien complètement écroulé, dont personne ne s'occupe, qui n'est pas gardé et dans lequel les artisans contrefacteurs puisent des matériaux. Fabriquer des faux avec des matériaux d'époque ne facilite pas la tâche des experts.

Interrogée, une spécialiste du Musée de Berlin, reconnaissait, qu'en matière d'égyptologie, il devait y avoir des faux dans tous les musées du monde !

En principe, au fil du temps, les traces des civilisations antiques s'amenuisent, parce que des musées peuvent être détruits à l'occasion d'une guerre ou d'un incendie quand ce ne sont pas des abrutis qui détruisent pour des raisons religieuses ou politiques.
Mais en matière d'Egypte antique entre les fouilles qui se poursuivent avec des moyens de plus en plus sophistiqués et la production des faussaires, il est probable qu'on aura un jour beaucoup plus de témoins qu'il n'en a été produits au temps pharaonique.

J.D. 26 août 2012

buste de Néfertiti conservé au Neues Museum de Berlin

buste de Néfertiti conservé au Neues Museum de Berlin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens