Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 15:55

 

Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de la Maison de Savoie, le porche ou péristyle de la cathédrale Saint Jean Baptiste de Saint Jean de Maurienne, contient deux témoignages intéressants sur l'histoire de la dynastie Savoie à ses débuts :

*Sous le porche construit en 1771, à gauche contre la paroi d'entrée de la cathédrale, est accrochée une sculpture fabriquée à Turin en marbre de Carrare, arrivée à Saint Jean en 1771 et qui représente l'empereur germanique Conrad II le Salique qui remet, en 1034, son titre de comte au Mauriennais Humbert surnommé Humbert aux Blanches Mains. Cet Humbert est ainsi le premier comte et le fondateur de la dynastie « Savoie ». Voir sur mon blog : « histoire de la Maison de Savoie ».

*sur le côté gauche du porche, un mausolée a été édifié en 1826, après la redécouverte des cendres de trois des premiers comtes de Savoie, il s'agit : d'Humbert aux Blanches Mains décédé en 1048, d'Amédée 1er décédé en 1051 et de Boniface décédé en 1203. Sous le tombeau, figure une inscription gravée sur une plaque de marbre. Le graveur a écrit "conte" pour "comte". Quelqu'un a bricolé pour transformer le "N" en "M". De quoi en écrire un conte avant de faire le compte des comtes de Savoie.

Voir illustrations ci-dessous (photos J.D. du 23 janvier 2013)

Des fouilles archéologiques ont révélé que Saint Jean de Maurienne eut un passé très ancien mais que la ville avait disparu probablement lors des grandes invasions.

Vers le milieu du VIe siècle une habitante de Valloire (aujourd'hui station de sports d'hiver située au dessus de Saint Michel de Maurienne sur la route d'accès au Galibier et au Lautaret), nommée Thècle (depuis devenue Sainte Thècle), entreprit un pèlerinage en terre sainte. Partie d'Ostie à côté de Rome, elle arriva à Alexandrie en Egypte où se trouvait la dépouille de Saint Jean Baptiste (dépouille qui avait été transférée depuis Sébaste en Palestine à Alexandrie). Elle en ramena en Maurienne 3 doigts de Saint Jean Baptiste (ou supposés de ce Saint) et fit construire une petite église pour abriter cette relique. Cela attira beaucoup de pèlerins et donna de la renommée à une petite bourgade d'abord nommée « Maurienna » et qui prit le nom de Saint Jean de Maurienne en l'honneur de Saint Jean Baptiste.

Devant la renommée acquise par la ville Gontran roi de Bourgone (fils de Clotaire 1er roi des Francs et par conséquent petit-fils de Clovis) érigea en 579, la ville en évêché et fit agrandir l'église de Sainte Thècle qui devint cathédrale compte-tenu de la présence d'un évêque. L'évêché de Maurienne subsista jusqu'en 1966, date à laquelle il fut rattaché au diocèse de Chambéry. Gontran fut roi de l'an 561 à sa mort le 23 mars 592. Il fut béatifié par l'Eglise.

L'église de Gontran fut détruite par les Sarrasins au Xe siècle. Elle fut reconstruite au XIe siècle et agrandie au XVe siècle. A l'intérieur, un vitrail moderne représente l'évêque de Saint Jean, le clergé et la population se portant à la rencontre de Sainte Thècle lors de son retour. Il s'agit d'une composition anachronique puisque il n'y avait, lors de ce retour, ni évêché ni évêque à Maurienna.

Sur l'histoire de cette cathédrale, on pourra se reporter au livre très documenté du chanoine Jean Bellet publié en 1978 par la Sté d'Histoire et d'Archéologie de Maurienne, qui a son siège rue Humbert aux Blanches Mains à Saint Jean, cela s'impose!. Cet ouvrage est en vente à l'Office de tourisme.

IL y a à l'intérieur de l'église une série de 82 stalles en bois particulièrement remarquables. Elles furent terminées en 1498. Voir également la chapelle Sainte Thècle à gauche du cœur.

Les 3 doigts de Saint Jean Baptiste associés à la couronne des souverains de Savoie, servirent de symbole à la coutellerie Opinel, originaire de Saint de Maurienne.

J.D. 26 janvier 2013, dernière mise à jour : 7 février 2013Humbert-2.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens