Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 11:18

Sur ce blog, il y a des notes sur Napoléon Bonaparte (fiches N° 22, 85, 90 et 104), sur Jules César (N°50), sur Hannibal (N°16 à 18), sur Alexandre le Grand (N°105), sur Pyrrhus (N°42), sur Ramsès II (N°80), à la panoplie des grands conquérants, il manquait Thoutmôsis III (pharaon de la XVIIIe dynastie).

Celui-ci porta la domination de l'Egypte jusqu'à l'Euphrate d'un côté et jusqu'à la quatrième cataracte du Nil (dans l'actuel Soudan) de l'autre côté, au terme de 17 campagnes militaires. Son histoire est associée à celle de la reine Hatchepsout qui fut la tante et la belle-mère de Thoutmôsis III.

Hatchepsout :

(certains auteurs écrivent Hatsepsout, d'autres : Hatschepsout. J'ai repris l'orthographe donnée par Christiane Desroches Noblecourt qui me paraît une des meilleures parmi les égyptologues)

La date de sa naissance ainsi que la date de son règne ne sont pas connues avec précision. Ces dates varient de quelques années et même de quelques dizaines d'années selon les auteurs. Les dates que nous allons donner ne sont donc qu'approximatives.

Hatchepsout est la fille du pharaon Thoutmôsis 1er et de sa femme Ahmosis . Elle naquit vers l'an -1525. Avec une autre épouse, Thoutmôsis 1er eut un fils qui régna sous le nom de Thoutmôsis II et épousa Hatchepsout sa demi-sœur à la mort de Thoutmôsis 1er. Thoutmôsis II eut un règne très court et mourut vers l'an -1505. Il eut quand même le temps d'avoir deux filles avec Hatchepsout et un fils avec une autre épouse nommée Aset ou Iset. A la mort de Thoutmôsis II, son fils fut proclamé pharaon, sous le nom de Thoutmôsis III, mais il était très jeune, peut-être 2 ou 3 ans (?), alors Hatchepsout sa tante en même temps que sa belle-mère (sa tante parce qu'elle avait épousé son demi-frère qui fut le père de Thoutmôsis III et sa belle mère pour les mêmes raisons), assura la régence, seulement elle ne voulut pas rendre le pouvoir et se fit proclamer pharaon. Pour parvenir à ses fins, elle parvint à faire croire que sa mère avait été fécondée par le dieu Amon. Une gravure sur son temple funéraire à Der-el-Bahari montre sa mère les jambes croisées.

Hatchepsout régna jusqu'à vers l'an -1483. Elle fut la première femme pharaon et peut-être même la première femme sur terre a diriger une grande puissance, car au quinzième siècle avant notre ère, l'Egypte figurait parmi les principales puissances sur cette terre. Son règne fut pacifique. Les expéditions qu'elle organisa avaient un but commercial, la principale relatée sur les murs de Der-el-Bahari eut lieu vers le pays du Pount (pays situé entre l'Ethiopie et la Somalie actuelles). Les Egyptiens en ramenèrent de l'encens, des bois précieux, de l'or, de l'ivoire etc. Hatchepsout fut également une bâtisseuse notamment pour son temple funéraire.

Thoutmôsis III :

Il parvint au pouvoir lorsque Hatchepsout le quitta vers -1483 (probablement lors de son décès, mais on ne semble pas avoir de certitude). Il avait épousé sa demi-sœur Néféroure (fille de Thoumôsis II et d'Hatchepsout). Cela fait qu'il était à la fois le beau-fils et le gendre d'Hatchepsout. Frustré d'avoir été privé du pouvoir, il fit martelé partout le nom d'Hatchepsout, ses statues... Hatchepsout avait fait dresser deux obélisques à Karnak. Les obélisques étant sacrés pour les Egyptiens, Thoutmôsis les cacha à la vue des passants par une enveloppe extérieure, ce qui permit une conservation exceptionnelle à ces obélisques.

Si le règne d'Hatchepsout avait été pacifique, les peuples du proche-orient en avaient profité pour s'affranchir de l'autorité égyptienne. Dès qu'il eut le pouvoir, Thoutmôsis III organisa des campagnes militaires . La première fut dirigée contre le maître de Qadesh et une coalition cananéenne. Après un siège de 7 mois, Thoutmôsis s'empara de la forteresse de Mégiddo (à 90 kms au nord de Jérusalem) et poursuivit ses conquêtes jusqu'à l'Euphrate où il fit ériger une borne pour indiquer les limites de son empire. Il fut notamment vainqueur des Mitaniens. Le récit de ses campagnes est gravé sur les murs du temple de Karnak. Le règne de Thoutmôsis III correspond à l'apogée de l'Egypte antique. Thoutmôsis III règna jusqu'à sa mort vers -1450. Par rapport aux récits bibliques, les règnes d'Hatchepsout et de Thoutmôsis III qui s'étendent sur 55 années environ, correspondent à la période où les Hébreux étaient esclaves en Egypte. Mais côté égyptien, il n'y a pas traces des événements de» l'Exode ».

Après Thoutmôsis III, les premiers successeurs dont son fils Amenhotep II maintinrent la puissance égyptienne, mais à partir du mystique Aménophis IV (Akhénaton) la puissance de l'Egypte déclina jusqu'à la XIXe dynastie et le règne des Ramsès qui rétablirent la puissance égyptienne.

J.D. 5 mai 2013

Nota : sur le thème de l'Egypte antique, j'ai eu l'occasion d'organiser une exposition en novembre 1990 à la bibliothèque municipale d'Aix-les-Bains pour le bicentenaire de la naissance de Champollion, et aussi de faire une, conférence le 22 janvier 1999 à Brison-Saint-Innocent (Savoie) à la demande d'une association locale.

Obélisque d'Hatchepsout à Karnak. Photo Michèle Delisle mai 1989

Hatchepsout et Thoutmôsis III (N°108)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens