Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 09:21

« Partant pour la Syrie » est le titre d'une chanson composée à la Malmaison vers 1807 par Hortense de Beauharnais, belle-fille (par sa mère Joséphine) et belle-sœur (par son mari Louis Bonaparte) de Napoléon 1er et mère de Napoléon III ainsi que de Charles de Morny (Ministre de l'Intérieur en 1851/1852, Président du Conseil général du Puy-de-Dôme de 1852 à 1865 et Président du Corps Législatif de 1854 à 1865).

Cette chanson qui vante le courage du soldat le plus vaillant qui épousera la femme la plus belle fut en vogue sous le premier et le second empire. Elle est aujourd'hui oubliée.

La Syrie fait pourtant la Une de tous les médias.

Notre Président veut absolument y aller malgré l'avis négatif de l'ONU, de tous les autres pays de l'Union Européenne et de la grande majorité des citoyens français et malgré que la responsabilité d'Assad et de son régime ne soit pas prouvée dans l'utilisation d'armes chimiques. Les soi-disant preuves sortent du même tonneau que celles qui avaient été avancées pour prouver la possession d'armes de destruction massive par Saddam. Quand Poutine fait remarquer qu'Assad est en train de l'emporter sur le terrain et qu'il n'avait vraiment pas intérêt à fournir des arguments contre lui alors que les « rebelles », eux, y avaient intérêt, il est grandement aussi crédible que Hollande et ses affirmations qui n'attendent même pas le résultat des enquêtes de l'ONU.

On peut se demander pourquoi Hollande (surnommé Guimauve-le-Conquérant sur internet) s'entête.

Voici une explication, ce n'est peut-être pas la bonne, mais cela en est une. Chacun jugera.

Dans son entourage féminin, Hollande n'a que des femmes qui ont toutes beaucoup plus de tempérament que lui, que ce soit la concubine officielle actuelle (Valérie), la concubine officielle précédente (Ségolène), les femmes du P.S. (Martine, Elisabeth...), les femmes du gouvernement (Christiane, Cécile, Aurélie, Delphine...) ou les contacts extérieurs (Angela). Cela me semble un constat .

Alors, faute de pouvoir dominer le harem, Hollande « compense » en se donnant des allures guerrières et probablement en se disant qu'il est plus facile de faire marcher des petits soldats que des femmes de caractère.

J.D. 7 septembre 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens