Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 14:59

I) Charles le Gros : 839/888

*Charles le Gros naquit en l'an 839 (le 13 juin ?) et le lieu de naissance le plus souvent avancé est Neidingen, village allemand situé dans le Bade-Wurtenberg.

*Il fut roi, empereur Carolingien et un symbole parfait montrant que les Carolingiens présentés en France comme une dynastie française, furent aussi une dynastie « européenne », la première depuis les empereurs romains, et avant les empereurs du Saint Empire romain germanique qui s'auto-proclamaient « rois des Romains » en plus d'empereurs. Ils se faisaient sacrer souvent à Aix-la-Chapelle puis à Rome par le pape en utilisant la couronne « de fer » des rois lombards.

*Charles le Gros eut successivement et cumulativement les titres :

-de roi d'Alémanie de l'an 876 à l'an 887 (l'Alémanie tire son nom des Alamans. Au temps de Charles le Gros , cela correspondait à l'Alsace, au pays de Bade en Allemagne et à une partie de la Suisse)

-de roi d'Italie de 879 à 887

-d'empereur d'Occident sous le nom de Charles III, de son couronnement à Rome le 12 février 881 par le pape Jean VIII à son décès le 13 janvier 888.

-de roi de Germanie, roi de Francie orientale et roi de Lotharingie de 882 à 887

-de roi de Francie occidentale de 885 à 887

*Charles le Gros fut déposé par une assemblée de nobles en novembre 887. Il perdit tous ses titres royaux, ne conservant que le titre impérial émanant du pape. En février 886 il avait préféré payer une rançon aux Normands qui assiégeaient Paris plutôt que de les combattre et avait en outre subit une trépanation en février 887.

*Il mourut le 13 janvier 888 à Neidingen et fut inhumé sur une île du lac de Constance.

Charles le Gros était le fils d'Emma de Bavière et de Louis le Germanique, lui-même fils de Louis le Pieux, fils de Charlemagne, fils de Pépin le Bref, fils de Charles Martel, fils de Pépin d'Héristal. Reprenons :

II) Pépin d'Héristal : vers 640/714

*Pépin d'Héristal (écrit aussi Pépin d'Herstal) surnommé « Pépin l'Ancien », naquit vers l'an 640. Il est le fils d'Ansegisel et de Begga fille de Pépin de Landen qui fut Maire du Palais d'Austrasie de l'an 615 à l'an 629 sous le règne du roi Clotaire II et en 639/640.

*Pépin d'Héristal devint maire du Palais d'Austrasie en l'an 680 après la mort du roi Dagobert II en 679. L'Austrasie correspondait au nord-est de la France actuelle. Metz fut la principale capitale de ce royaume. Voir la fiche N°247 http://jean.delisle.over-blog.com/2015/07/les-merovingiens-n-247.html.

Pépin d'Héristal fut Maire du Palais sous les règnes successifs des rois Thierry III, puis Clovis IV, Childebert IV et Dagobert III

*Pépin d'Héristal eut le pouvoir de fait et après une guerre contre le royaume de Neustrie (ancien royaume du Romain Syagrius au nord-ouest de la France dont la principale capitale fut Soissons), parvint à regrouper Austrasie, Neustrie et Bourgogne. Il annexa également en Allemagne la Saxe, la Frise, la Bavière et l'Alémanie.

*Il mourut le 16 décembre de l'an 714 dans son palais qui se trouvait à Jupille-sur- Meuse (Jupille fut une commune belge autonome jusqu'à son rattachement au territoire de Liège en 1977).

D'une épouse nommée Plectrude, Pépin d'Héristal avait eu 2 fils : Drogon mort en l'an 708 et Grimoald assassiné en l'an 714.

D'une maîtresse nommée Alpaïde, Pépin d'Héristal eut un fils qui devint Charles Martel.

III) Charles Martel : 685/741

*Lors de la mort de Pépin d'Héristal, Plectrude, sa veuve, prit le pouvoir et s'installa dans un palais à Cologne (Köln pour les Allemands). Elle fit emprisonner Charles fils bâtard de Pépin, qui serait né près de Namur en Belgique.

*Mais dans le royaume, de nombreux barons contestèrent l'autorité d'une femme et se soulevèrent contre elle. Emprisonné en 714, Charles parvint à s'évader en 715 et prit la tête de la fronde contre Plectrude. Après plusieurs victoires contre les troupes de celle-ci, Charles vint l'assiéger dans Cologne. Plectrude abdiqua. Charles prit le titre de Maire du Palais et mit en place un roi fantoche.

*Charles refit l'unité du royaume franc. L'Histoire a surtout retenu qu'il arrêta l'invasion musulmane de l'Europe à Poitiers le 25 octobre 732. En outre il reprit aux musulmans, en 736, Aix en Provence, Marseille et Arles et en 737 Avignon.

*Cependant les musulmans tenaient la Méditerranée et durant encore longtemps ils firent des razzias en Provence pour se procurer du butin et des esclaves et occupèrent des portions du territoire. Il fallut attendre l'an 973 et le comte Guillaume de Provence pour que celui-ci parvienne à mobiliser suffisamment de troupes pour vaincre les musulmans au terme de plusieurs batailles dont la dernière eut lieu à Tourtour (Var) ; ce qui mit fin à l'occupation musulmane de la Provence.

*Charles Martel eut 3 épouses successives dont l'une (Rotrude) lui avait donné deux fils qui se partagèrent le royaume à sa mort.

Carloman reçut l'Austrasie, l'Alémanie et la Thuringe tandis que Pépin prenait la Neustrie, la Bourgogne et la Provence.

*Charles Martel fut inhumé à Saint Denis.

*Dans ses premiers siècles, l'histoire des Francs n'est qu'une succession de regroupements, puis de divisions...et de guerres !

IV) Pépin le Bref : 715/768

*A la mort de leur père, en 741, Pépin et Carloman s'entendirent pour faire emprisonner un demi-frère nommé Griffon (quand il y a pour deux, il n'y a pas pour trois!) et pour guerroyer ensemble contre les vassaux qui voulaient profiter de la mort de Charles Martel pour relever la tête (encore des vizirs qui voulaient devenir calife à la place du calife!). Tous les rebelles furent vaincus les uns après les autres.

En 743, pour sauver les apparences, ils avaient mis en place un roi fantoche en la personne de Chidéric III, en se contentant pour eux d'un titre de Maire du Palais .

En 747, Carloman abdiqua pour se faire moine. Tout le pouvoir se retrouva alors entre les mains de Pépin le Bref.

*En novembre 751, Pépin déposa le roi Childéric et se fit élire roi par une assemblée des grands du royaume. Pour une majorité d'historiens, cela signe la fin de la dynastie des Mérovingiens et le début des Carolingiens.

*Pépin se fit sacrer roi à Soissons par une assemblée d'évêques avec l'accord du pape Zacharie.

*Début 754, un nouveau pape (Etienne II) vint en France demander l'aide des Francs contre les Lombards qui menaçaient la papauté. Les Byzantins devaient déjà faire face à l'expansion arabe et n'étaient plus en mesure de défendre le pape. Les Francs s'en chargèrent.

*Le 28 juillet 754, à Saint Denis, Pépin fut une nouvelle fois sacré roi des Francs par le pape (Etienne II)

*De 755 à 758, Pépin organisa des expéditions contre les Lombards, s'empara de territoires qu'il donna à la papauté. C'est l'origine des Etats pontificaux.
*En même temps, de 752 à 759, Pépin poursuivit l’œuvre de son père (Charles Martel) contre les musulmans qu'il chassa de toute la Septimanie (sud de la France). Les musulmans ne possèdèrent plus que des territoires en Provence (voir ci dessus à Charles Martel, point
III).

*Pépin le Bref avait eut une première épouse en 737 (Leutburgie) puis Bertrade de Laon (dite Berthe aux Grands Pieds) qu'il épousa en 744 et qui fut la mère de Charlemagne.

*Pépin qui naquit à Jupille (Belgique) mourut le 24 septembre 768 à Saint Denis.

*Le pape Paul 1er lui avait fait don d'une collection de livres (des parchemins à l'époque) écrits en grec. On peut rappeler au passage que les Romains s'étaient emparés de la Grèce à l'occasion des guerres « puniques » c'est-à-dire au second siècle avant notre ère. Et que l'Occident par le biais de l'empire romain d'abord puis par l'empire byzantin, possédèrent la Grèce jusqu'à l'annexion de la Grèce par les Ottomans en 1456. Que le grec était la langue officielle de l'empire byzantin, que dans l'antiquité tous les lettrés grecs parlaient latin et vice-versa. Mais ce sont, bien sûr, les Arabes, qui eux ne parlaient pas le grec, qui ont transmis à l'Occident la connaissance des Grecs anciens ! N'importe quoi !

V)Charlemagne : 742/814

Pour Charlemagne voir la fiche N°160 http://jean.delisle.over-blog.com/2014/02/les-empereurs-français-n-160.html

VI)Louis le Pieux dit aussi Louis le Débonnaire : 778/840

Pour Louis le Pieux voir la fiche N°160

VII) Louis le Germanique : 804/876

*Louis le Germanique naquit vers l'an 805. il est le troisième fils de Hermengarde de Hesbaye et de Louis le Pieux et par conséquent l'un des petits-fils de Charlemagne.

*En juillet 817, il reçut le duché de Bavière. En 827 il épousa Emma de Bavière sœur de Judith qui était la seconde épouse de Louis le Pieux. Cette Judith fut donc en même temps la belle-mère et la belle-sœur de Louis le Germanique.

*Il y eut des guerres, des fils contre leur père (Louis le Pieux), puis lors du décès de Louis le Pieux (en 840), Lothaire le fils aîné prétendit récupérer l'empire. Louis le Germanique s'allia à son frère Charles le Chauve contre Lothaire qui fut vaincu.

*Une bataille très sanglante (selon les chiffres disponibles, 300.000 combattants s'opposèrent et il y aurait eu 70.000 tués !) se déroula le 25 juin 841 à Fontenoy en Puysaie (dans l'Yonne, à une trentaine de kms d'Auxerre).

*Lothaire dut partager le pouvoir avec ses frères, ce fut le traité de Verdun (dans la Meuse) en août 843. On trouvera en illustration, une carte qui montre le partage de l'empire de Charlemagne entre ses trois petits-fils : Louis reçut la partie orientale où « Francie orientale » qui prit le nom de Germanie, Charles reçut la « Francie occidentale » qui devint la France et Lothaire conserva le titre d'empereur, la capitale « Aix-la-Chapelle » (Aachen pour les Allemands) et toute la partie médiane qui prit le nom de « Lotharingie ». L'ensemble des 3 domaines constitua l'empire de Charlemagne.

*Lothaire mourut en l'an 855, ce qui amena à un partage de la Lotharingie entre ses 3 fils par le traité de Prüm en 855 : Louis reçut l'Italie, Charles la Provence et Lothaire II le reste de la Lotharingie

*Ce Lothaire II mourut en 869. Son frère Louis était occupé à combattre les musulmans dans le sud de l'Italie ; ses oncles (Charles le Chauve et Louis le Germanique) en profitèrent pour se partager le royaume de Lothaire II (traité de Meerssen en 870) : toujours des divisions !

*En 1860, Napoléon III fit élever un obélisque sur le site de Fontenoy en Puisaye avec l'inscription suivante :

« ici fut livrée le 25 juin 841

la bataille de Fontenoy

entre les enfants de Louis le Débonnaire.

La victoire de Charles le Chauve

sépara la France de l'empire d'Occident

et fonda l'indépendance de la nationalité française ».

*En fait, le traité de Verdun de l'an 843 consacra une division de l'Europe qui dura jusqu'en 1945. D'un côté un espace germanique et de l'autre un espace franc.

*La partie médiane (Lotharingie) fut un enjeu entre les 2 autres blocs et la cause de nombreuses guerres.

*Il y eut d'autres puissances en Europe : la Russie, mais celle-ci fut longtemps occupée dans des guerres contre l'empire ottoman musulman, l'Espagne qui se tourna vers l'Amérique et l'Angleterre qui sut habilement profiter de la division entre Allemands et Français et fut à l'origine de nombreuses coalitions de l'Europe contre la France. Jusqu'à ce que les Anglais comprennent que la montée en puissance de l'empire allemand (proclamé à Versailles le 18 janvier 1871) allait leur poser des problèmes. Ils se rapprochèrent de la France et ce fut l'entente cordiale (8 avril 1904). Voir la fiche N°55 http://jean.delisle.over-blog.com/article-la-fin-des-4-empires-97643758.html

VIII la fin des Carolingiens :

*Les Carolingiens s'étant emparés d'une partie de l'Europe, mais s'étant divisés, la dynastie carolingienne ne s'éteignit pas partout en même temps.

*Dans la Francie occidentale , après Charles le Gros, il y eut encore quelques rois (Charles le Simple, Louis IV, Lothaire, Louis V), mais, lorsque Hugues Capet se fit proclamer roi le 1er juin 987, la dynastie des Carolingiens prit fin tandis que la dynastie des Capétiens commençait.

IX la loi salique :

*La loi salique, dont la première mouture remonte au temps de Clovis, récapitule un certain nombre de règles du droit appliqué chez les Francs.

Cette loi servit à évincer les femmes du pouvoir. Mais plus que dans la loi, c'est dans les têtes (des hommes) que les femmes n'avaient pas le droit de régner.

On en a un bon exemple avec Plectrude qui voulut régner après le décès de son mari (voir au point II)

On en a un autre exemple très caractéristique avec Brunehaut (appelée Brunehilde de l'autre côté du Rhin). Cette Brunehaut née vers l'an 547 parvint au pouvoir comme reine d'Austrasie. Clotaire II roi de Neustrie lui fit la guerre et lorsque faite prisonnière en 613, Brunehaut fut amenée à Clotaire à Renève dans la Côte d'Or, il la livra durant 3 jours à la soldatesque, la fit exposer nue puis la fit attacher (les cheveux, un bras et une jambe) à la queue d'un cheval fougueux. Tout le squelette de Brunehaut fut brisé et comme ce n'était pas suffisant son cadavre fut brûlé ! Symbole de la haine que les hommes de l'époque purent avoir pour une femme qui prétendait au pouvoir ! Mais quand on pense au XXIe siècle au sort des femmes encore dans certains pays....

*Dans la coutume des Francs, le droit d'aînesse ne s'appliquait pas, ce qui était très bien en termes de droits individuels, mais fut collectivement une catastrophe, car à chaque décès d'un souverain, les territoires étaient partagés ce qui entraînait forcément des guerres.

J.D. 24 juillet 2015

N.B. La récapitulation thématique des notes de ce blog se trouve sur la fiche N°76 http://jean.delisle.over-blog.com/article-blog-liste-des-articles-111165313.html

et la récapitulation des illustrations sur la fiche N°219 http://jean.delisle.over-blog.com/2015/01/illustrations-jointes-aux-notes-du-blog-n-219.html

partage de l'empire carolingien au traité de Verdun en 843

partage de l'empire carolingien au traité de Verdun en 843

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens