Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 15:44

En moins d'un siècle (de 1775 à 1851), huit Marie qui furent reines vinrent à Aix-les-Bains :

 

Marie-Antoinette:

Née à Séville le 17 novembre 1729, décédée à Moncalieri le 19 septembre 1785. Inhumée à la basilique de Superga.

Fille de Philippe V roi d'Espagne et d'Elisabeth Farnèse, elle épousa le 31 mai 1750 à Oulx (Piémont) Victor-Amédée III qui devint le 3ème roi de Sardaigne en 1773. Ils eurent 12 enfants dont dix survécurent. Ils firent plusieurs séjours à Aix-les-Bains

*le 6 juillet et le 24 août 1775,

*en 1784 pour inaugurer les nouveaux thermes (les premiers thermes dignes de ce nom à Aix-les-Bains depuis la disparition des thermes romains probablement au cinquième siècle). Dans le tome I de son « Histoire d'Aix-les-Bains » paru en 1898, Jules de Mouxy de Loche écrit : « En 1784, le roi et sa cour viennent à Aix et inaugurent le bâtiment royal des bains ».Dans le tome II en 1900, il ajoute : « en 1784, nous avons vu au chapitre VI que le roi vint cette année là inaugurer le bâtiment des bains. On ne trouve aucun récit de cette cérémonie ».

*en 1788

 

Marie-Clotilde:

Née à Versailles le 23 septembre 1759, décédée en Sardaigne le 7 mars 1802

Fille de Louis Ferdinand (fils de Louis XV) et de Marie-Josèphe de Saxe. Marie-Clotilde est donc la sœur de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X qui furent tous les trois rois de France. Elle est également la sœur d'Elisabeth qui sera guillotinée le 10 mai 1794, la belle-sœur de Marie-Antoinette guillotinée le 16 octobre 1793, la cousine de la Princesse de Lambale qui fut violée en public, sa tête découpée au couteau sur une borne de la rue Pavée à Paris fut mise au bout d'une pique et un cortège alla la présenter à Marie-Antoinette le 3 septembre 1792 (voir le récit de cette exécution dans Max Gallo, « la révolution française » XO éditions, 2008, tome 1 page 312), et la tante de Louis XVII mort à la prison du Temple le 8 juin 1795.

Epousa à la Sainte Chapelle de Chambéry le 6 septembre 1775 Charles Emmanuel IV qui sera roi de Sardaigne à partir de 1796. Marie-Clotilde fut déclarée « vénérable » par le pape Pie VII le 10 avril 1808.

Elle séjourna à Aix-les-bains en 1775 (dans la suite de Victor Amédée III), du 29 juillet au 11 août 1784, du 9 au 18 septembre 1784, du 6 au 18 juillet 1786 et en 1789.

 

Marie-Louise:

Marie-Louise d'Autriche est née à Vienne le 12 décembre 1791 et décédée à Parme le 17 décembre 1847. Elle est inhumée dans la crypte de l'église des Capucins à Vienne.

Elle est la fille de l'empereur François II et de Marie-Thérèse de Bourbon-Parme.
Elle épousa Napoléon 1er en avril 1810 et donna naissance au Roi de Rome le 20 mars 1811. En épousant Napoléon, elle devint Impératrice des Français mais aussi Reine d'Italie puisque Napoléon s'était fait sacrer roi d'Italie en 1805.

Lors du premier exil de Napoléon (à l'Ile d'Elbe), Marie-Louise vint en séjour à Aix du

17 juillet au 8 septembre 1814. Napoléon la suppliait de venir le rejoindre à l'ile d'Elbe, mais la Cour d'Autriche avait envoyé à Aix le comte de Neipperg, qui persuada Marie-Louise de ne pas rejoindre Napoléon, puis devint l'amant de Marie-Louise, lui fit 4 enfants dont 2 nés en 1817 et 1819 survécurent. Le Roi de Rome, lui était retenu à Vienne. Le Congrès de Vienne donna à Marie-Louise le titre de Duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla. Elle s'installa à Parme où elle régna. Le 8 août 1821 elle épousa Niepperg. Après le décès du dit Niepperg (le 22 février 1829), elle se maria une troisième fois le 17 février 1834. Entre temps, l'Aiglon, fils de Napoléon était décédé à Vienne le 22 juillet 1832.

On remarque que Marie-louise quitta la France en partant d'Aix...les Bains et que Napoléon quitta la France en 1815 pour Sainte Hélène en partant de l'île...d'Aix.
A Parme, le musée "Glauco-Lombardi" contient beaucoup de souvenirs de Marie-louise"

 

Marie-Thérèse:

Marie-Thérèse d'Autriche d'Este est née à Milan le 1er novembre 1773 et décédée à Genève le 29 mars 1832.

Elle est la fille de Ferdinand d'Autriche d'Este (qui fut gouverneur de la Lombardie) et de Marie Béatrice d'Este. Elle se maria le 25 avril 1789 avec Victor-Emmanuel 1er qui deviendra roi de Sardaigne en 1802.

Ils eurent 7 enfants dont 6 survécurent. Ils vinrent à Aix du 19 juillet au 23 août 1816

 

Marie-Christine:

Marie-Christine de Bourbon est née le 17 janvier 1779 à Caserte (Campanie) et décédée à Savone (Ligurie) le 11 mars 1849.

Elle est la fille de Ferdinand 1er roi des deux-Siciles et de Marie-Caroline (fille de l'empereur d'Autriche François 1er et par conséquent sœur de Marie-Antoinette qui épousa Louis XVI et tante de Marie-Amélie qui épousa Louis-Philippe qui devint roi de France après la révolution de 1830).

Elle épousa le 6 avril 1807 Charles-Félix qui devint roi de Sardaigne en 1821. Sans descendance.

Charles-Félix et Marie-Christine prirent une part importante dans le rachat et la restauration de l'abbaye d'Hautecombe où ils sont tous deux inhumés.

Ils firent 4 séjours à Aix-les-Bains en 1824, 1826, 1828, 1830. Après le décès de Charles-Félix en 1831, Marie-Christine revint encore à Aix en 1833 et 1843.

Le 29 juillet 1824, ils avaient inauguré le « Cercle Royal des Etrangers » premier Casino d'Aix-les-Bains qui se tint dans l'actuelle Mairie avant la construction d'un autre casino. Mais c'est dans ce premier cercle que Balzac situe certaines scènes de « Peau de chagrin »

Le 19 septembre 1829, 2 cloches baptisées Charles-Félix et Marie-Christine furent bénies pour prendre place dans le clocher reconstruit de l'église Sainte Croix (église qui se situait sur l'actuelle place Maurice Mollard et qui fut démolie en 1905 lors de la construction de l'église Notre-Dame).

 

Marie-Amélie:

Marie-Amélie de Bourbon-Siciles est née à Caserte (Campanie) le 26 avril 1782 et décédée en Angleterre le 24 mars 1866. Elle se maria à Palerme le 25 novembre 1809 avec Louis-Philippe qui deviendra roi de France après la révolution de 1830. Ils eurent 10 enfants dont 8 survécurent.

Elle est la fille de Ferdinand 1er roi des Deux-Siciles et de Marie-Caroline (sœur de Marie-Antoinette qui fut reine de France et de Marie-Christine qui fut reine de Sardaigne). D'abord inhumée avec son mari en Angleterre (où ils s'étaient réfugiés après la révolution de 1848), ils furent transférés le 9 juin 1876 à la chapelle royale Saint Louis à Dreux.

Marie-Amélie était non seulement la nièce de Marie-Antoinette et de Marie-Christine mais elle fut aussi la tante de Marie-Louise, seconde épouse de Napoléon 1er.

Ils vinrent à Aix-les-Bains en juillet 1826.

 

Marie-Thérèse:

Marie-Thérèse de Habsbourg-Toscane est née à Vienne le 21 mars 1801 et décédée à Turin le 12 janvier 1855. Elle est inhumée à la basilique de Superga.

Elle est la fille de Ferdinand III Grand duc de Toscane et de Louise de Bourbon-Siciles.

Le 3 septembre 1817, à Florence elle épousa Charles-Albert qui deviendra roi de Sardaigne en 1831. Ils eurent 3 enfants et sont inhumés tous deux à Superga.

Ils vinrent à Aix en juin 1834 pour l'inauguration des thermes dits Albertins, en octobre 1839 pour l'inauguration de la liaison fluviale Aix-Lyon par le canal de Savières réaménagé. Ils revinrent également en 1845.

 

Marie-Adélaïde:

Marie-Adélaïde de Habsbourg-Lorraine est née à Milan le 3 juin 1822, décédée à Turin le 20 janvier 1855. Elle est inhumée à Superga. Elle est la fille de l'archiduc Rainier vice-roi du royaume lombard-vénitien et de Marie-Elisabeth sœur de Charles-Albert qui fut roi de Sardaigne.

A Stupini (près de Turin), elle épousa le 12 avril 1842 son cousin Victor-Emmanuel II qui fut roi de Sardaigne en 1849 (puis roi d'Italie en 1861 mais Marie-Adélaïde était décédée). Ils eurent 8 enfants dont 5 survécurent. Ils inaugurèrent le Casino Grand Cercle d'Aix-les-Bains le 30 mai 1850. A la suite, ils firent don de leurs portraits peints par Gonin, artiste de Turin très réputé. Ces deux tableaux furent inaugurés par une fête spéciale le 29 juin 1851.

 

Synthèse:

Cette liste montre l'importance de la ville d'Aix-les-Bains à l'époque concernée. Elle fait apparaître de nombreux liens familiaux. A force d'alliances par mariage entre toutes les Cours d'Europe, dans ces Cours, tout le monde finissait par être en famille avec tout le monde. Cela explique aussi le retentissement qu'eut en Europe le couperet de la guillotine lorsqu'il tomba sur le coup de Louis XVI, de sa sœur Elisabeth ou de Marie-Antoinette.

J.D. 27 août 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens